>

L’Algérie supprime le visa pour les Marocains

3 avril 2005 - 20h29
L'Algérie supprime le visa pour les Marocains

La présidence de la République a informé, hier, l’opinion publique nationale à travers un communiqué diffusé par l’agence officielle APS que le visa d’entrée en Algérie, jusque-là en vigueur pour les citoyens marocains, est levé.

Cette décision intervient plus de huit mois après que le souverain chérifien (le 30 juillet 2004), Mohammed VI, eut annoncé la suppression du visa pour les Algériens désirant se rendre au Maroc.

À l’époque, les autorités algériennes se sont abstenues de se plier au principe de réciprocité. Un haut responsable du ministère des Affaires étrangères déclarait au lendemain de la fameuse annonce à Liberté que “la décision du palais royal n’engage nullement l’Algérie à une quelconque réciprocité”. Il avançait comme argument irréfutable que l’Algérie n’a pas été consultée quand le Maroc a décidé d’imposer le visa aux ressortissants du pays voisin après l’attentat de Marrakech en 1994, dont la responsabilité fut imputée immédiatement aux Algériens. Le contraire a été prouvé par la suite. “Il s’agissait d’une décision unilatérale. Elle est levée de la même manière.” Évidemment, derrière l’inflexibilité des autorités algériennes sur cette question, pointait le différend récurrent entre les deux pays : la résolution du conflit du Sahara. Le Maroc faisait le forcing pour annexer définitivement le Sahara, tandis que l’Algérie restait intransigeante sur sa position en faveur du principe d’autodétermination du peuple sahraoui. Vraisemblablement, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis l’été dernier. “La mesure prise, aujourd’hui, par l’Algérie s’inscrit comme un acte de souveraineté nationale et de bonne volonté, en réponse à la mesure similaire, annoncée par Sa Majesté le roi Mohammed VI le 30 juillet 2004”, lit-on dans le communiqué de la présidence de la République.

Dans le même document, il est précisé que le chef de l’État a eu, dans la journée d’hier, un entretien téléphonique avec le roi du Maroc pour “lui annoncer l’initiative algérienne et lui redire combien la contribution personnelle de Sa Majesté a été effective au succès du 17e Sommet des États de la Ligue arabe et combien le peuple algérien s’est réjoui de son séjour à Alger”, conclut la même source. Il s’avère évident que c’est durant le tête-à-tête, tenu en marge des travaux du Sommet arabe, qu’il a été convenu, par les deux dirigeants, de s’acheminer vers un réchauffement effectif des relations diplomatiques entre les deux nations. “Une telle mesure participe des efforts déployés par les deux pays en vue d’assainir le climat dans lequel devront se développer les relations bilatérales fondées sur la confiance réciproque et sur la compréhension entre les peuples algérien et marocain unis par un traité de fraternité, de bon voisinage et de coopération”, note ainsi le communiqué.

Il reste à savoir si l’Algérie franchira un autre pas de conciliation en procédant à l’ouverture de sa frontière terrestre avec le royaume du Maroc. Il n’y a pas si longtemps, le ministre des Affaires étrangères, Abdelaziz Belkhadem, excluait totalement cette éventualité. Il reste toutefois envisageable que l’Algérie revoie sa position si les relations bilatérales entre les deux pays évoluent positivement vers la normalisation. Quelques instants après l’annonce de la décision, le Maroc s’est “vivement félicité” de la position de l’Algérie. “Le royaume du Maroc se félicite vivement de cette décision qui intervient quelques jours après la rencontre au sommet, à Alger, entre le roi Mohammed VI et le président Abdelaziz Bouteflika en marge du dernier Sommet arabe”, écrit l’agence marocaine.

Souhila Hammadi, liberte-algerie.com

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Terrorisme : alerte maximale au MarocTerrorisme : alerte maximale au Maroc
Le Maroc serait sérieusement visé par des attentats terroristes d’après des sources des services de renseignement, a affirmé jeudi Mohamed Hassad,...
Une députée marocaine très critiquée pour un geste d'aumône malsainUne députée marocaine très critiquée pour un geste d’aumône malsain
Il faut réfléchir à deux fois avant de publier des photos ou des statuts sur les réseaux sociaux. Latifa Ziouani en fait aujourd’hui les frais....
Un séisme d'une magnitude de 5,7 degrés à Agadir, ressenti à MarrakechUn séisme d’une magnitude de 5,7 degrés à Agadir, ressenti à Marrakech
Une secousse tellurique d’une magnitude de 5,7 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été ressentie dimanche soir dans la province d’Agadir Ida...
Royal Air Maroc s'explique sur l'incident du 24 août dernierRoyal Air Maroc s’explique sur l’incident du 24 août dernier
La compagnie nationale Royal Air Maroc a réagi suite à la publication hier, jeudi, d’une brève par Bladi.net faisant état d’un problème à bord du vol...
Bac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçonsBac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçons
Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle a annoncé hier, mercredi, les tant attendus résultats du baccalauréat....
Egypte : Laïla ghofrane s'écrie « Vive Al-Sissi » après la pendaison du meurtrier de sa filleEgypte : Laïla ghofrane s’écrie « Vive Al-Sissi » après la pendaison du meurtrier de sa fille
La chanteuse marocaine Laïla ghofrane est « aux anges » après la mise à mort du meurtrier de sa fille et d’une de ses amies égyptiennes. En effet, ce...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014