>

L’arganier : l’arbre séculaire aux multiples vertus

11 mai 2003 - 12h27
L'arganier : l'arbre séculaire aux multiples vertus

Extraite du fruit de l’arganier, l’huile d’argane est connue pure depuis des siècles par les berbères de l’Atlas, mais c’est seulement quelques années qu’elle connaît un succès sans égale en Europe et suscite l’intérêt des laboratoires.

L’origine de l’arganier

L’arganier est un arbre spécifiquement marocain ; il n’existe nulle part ailleurs dans le monde. C’est un arbre très ancien dont les origines remontent à l’ère tertiaire. Connu depuis des siècles par les populations berbères du Sud-Ouest marocain, l’arganier en constitue la principale ressource. L’homme, l’animal et la nature bénéficient ainsi de la puissante résistance et de la générosité de cet arbre magnifique et magique.

D’une hauteur de 15 cm et d’une durée de vie de 150 à 200 ans, l’arganier constitue la deuxième essence forestière du Royaume après le chêne vert et juste avant le thuya. Cet arbre très résistant à la sécheresse et à la chaleur pousse d’une façon sauvage et en abondance dans les régions arides et semi-arides du sud-oust marocain sur 823 000 hectares ; où il joue un rôle irremplaçable dans la préservation de la biodiversité. Grâce à son système racinaire puissant l’arganier lutte vaillamment contre l’avancée du désert . Outre sa fonction écologique, l’arganier présente un grand intérêt économique car c’est un arbre à usages multiples. En effet, chaque partie de l’arbre est utilisable et elle est une source de revenus ou de nourriture pour l’usager.

Sa coquille est utilisée comme combustible et pour la menuiserie, ses feuilles et sa pulpe pour le fourrage, ses amandons pour l’huile d’argane et son tourteau pour l’alimentation du bétail. Ainsi l’arganier assure la subsistance de quelques trois millions de personnes. Il permet également de stabiliser les populations des campagnes et donc de limiter le phénomène de l’exode rural puisqu’il demande 20 millions de journées de travail par an.

L’arganier est profondément ancré dans la vie quotidienne des populations du Souss. Ces dernières le considèrent comme une providence du ciel.

La Suite bientôt

Par AICHA Bara pour central.ma

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Le faussaire de Casablanca arrêtéLe faussaire de Casablanca arrêté
La police de Casablanca a finalement mis la main sur le faussaire du quartier Derb Sultan qui écoulait des faux billets de 100 et 200...
Marrakech : il lui défigure le visage pour que personne ne se remarie avec elleMarrakech : il lui défigure le visage pour que personne ne se remarie avec elle
Parce qu’elle a décidé de le quitter, un homme a tailladé à coups de rasoirs le visage et le corps de sa jeune femme, afin que personne « ne se...
Maroc : les inscriptions pour la loterie « Green-Card » sont ouvertesMaroc : les inscriptions pour la loterie « Green-Card » sont ouvertes
L’édition 2016 de la loterie « Green-Card » (DV-2016) sont ouvertes depuis aujourd’hui jusqu’au 3 novembre prochain. Cette loterie permet, après une...
Voilà le prix des chambres d'hôtel du Real de Madrid au MarocVoilà le prix des chambres d’hôtel du Real de Madrid au Maroc
Arrivés au Maroc ce dimanche pour le Mondial des Clubs, les joueurs du Real de Madrid sont actuellement logés au Sofitel de Rabat. Mais à quel...
Des Marocains empêchés de rentrer au MarocDes Marocains empêchés de rentrer au Maroc
Une dizaine de Marocains qui résidaient illégalement en Algérie ont été empêchés par les autorités marocaines de rentrer dans le pays. Ces personnes...
Pour Benkirane, les touristes viennent au Maroc pour le couscous et la hariraPour Benkirane, les touristes viennent au Maroc pour le couscous et la harira
Si la promotion du tourisme marocain à l’étranger était dévolue au premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane, on aurait sûrement vu des affiches...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014