>

Laayoune : La police attaquée aux cocktails molotovs

4 juillet 2007 - 00h40
Laayoune : La police attaquée aux cocktails molotovs

Trois policiers ont fait les frais, samedi soir à Laâyoune, d’une attaque aux cocktails Molotov perpétrée par une bande de séparatistes au quartier Jamal Eddine Al Afghani, connu dans la ville par la dénomination de l’avenue "Merzouar".

Selon des sources policières à Laâyoune, l’attaque est survenue vers 21H30 quand les policiers, une fois terminée leur mission de la journée, regagnaient leur poste à bord d’un véhicule de la Sûreté nationale. L’un d’entre eux, le conducteur du véhicule, a été gravement blessé puisqu’il est actuellement soigné pour brûlures de deuxième degré au visage et aux mains. Ses deux collègues, légèrement blessés, ont pu quitter l’hôpital Hassan Belmahdi.

L’avenue "Mezouar", affirme une source associative à Laâyoune, est connue pour être un fief des séparatistes tout comme le célèbre quartier Maâtallah. Il s’agit d’un enchevêtrement de petites ruelles d’où étaient sortis, encagoulés, les séparatistes pour s’attaquer au véhicule de la police.
Selon des sources informées, trois des assaillants ont été arrêtés et interrogés jusqu’à une heure tardive dans la nuit de samedi à dimanche.

Lors de leur arrestation, ils portaient toujours des traces de carburant sur leurs mains et habits. Alors que de sources officielles, on affirme que cela n’était pas le cas et qu’une enquête avait été ouverte pour cerner les tenants et les aboutissants de cette "escalade". « Il y a une grande différence entre brandir un drapeau du Polisario et répéter des slogans hostiles au Maroc et le fait d’attenter à la vie des personnes », affirme un membre du Corcas (Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes).

Cette attaque criminelle a été perpétrée au lendemain de la session extraordinaire tenue par le conseil dans la ville de Laâyoune pour informer les populations du Sud des derniers développements des négociations directes entre le Maroc et le Polisario.

Aujourd’hui le Maroc - Mohamed Boudarham

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Abdelilah Benkirane doute sur la nature accidentelle de la mort d'Abdellah BahaAbdelilah Benkirane doute sur la nature accidentelle de la mort d’Abdellah Baha
Il n’aura fallu qu’une phrase prononcée par le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, pour relancer le doute sur la nature accidentelle de la...
Gad Elmaleh vend sa villa à 4 millions de dollarsGad Elmaleh vend sa villa à 4 millions de dollars
Le comédien marocain Gad Elmaleh vient de mettre en vente sa villa à Sunset Strip, un des quartiers les plus huppés de Los Angeles. Mise à prix à 4...
Cinq Marocains parmi les 100 arabes les plus riches du mondeCinq Marocains parmi les 100 arabes les plus riches du monde
Cinq Marocains se retrouvent dans la liste des 100 Arabes les plus riches publiée hier par la version arabe du magazine américain Forbes. Aziz...
Rachida Dati : sur les repas sans porc à l'école "il faut arrêter de délirer"Rachida Dati : sur les repas sans porc à l’école "il faut arrêter de délirer"
La députée européenne Rachida Dati s’est exprimée au sujet des repas de substitution à la viande de porc dans certaines cantines françaises et...
La police marocaine s'attaque aux corrupteursLa police marocaine s’attaque aux corrupteurs
Eclaboussée par plusieurs scandales de corruption ces dernières semaines dans les rangs de la police, la Direction générale de la sûreté nationale...
Le Maroc, destination dangereuse pour les femmes Le Maroc, destination dangereuse pour les femmes
Le Maroc figure parmi les destinations les plus dangereuses pour les femmes. C’est du moins ce qui ressort d’un top établi par le journal anglais...
Accident de Tan Tan : qui est responsable de ce drame ?Accident de Tan Tan : qui est responsable de ce drame ?
Un dernier bilan de l’accident survenu vendredi vers 7h du matin sur la route reliant Tan Tan à Laâyoune, au sud du Maroc, fait état de 34 morts,...
Colère royale : les premières têtes tombentColère royale : les premières têtes tombent
Quelques jours seulement après la colère royale contre les ministres de l’Intérieur Mohammed Hassad et de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy, des têtes...
Maroc : quand ce sont des femmes qui draguent comme les hommesMaroc : quand ce sont des femmes qui draguent comme les hommes
La drague est pour certains hommes Marocains une seconde nature. Inversons les rôles et imaginons que ce sont elles qui draguent et harcèlent les...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015