>

Le cerveau des attentats de Madrid serait un Franco-Marocain

30 mars 2004 - 20h11
Le cerveau des attentats de Madrid serait un Franco-Marocain

L’homme soupçonné d’être le cerveau des attentats perpétrés le 11 mars à Madrid est un Franco-Marocain de 36 ans, Abdelkarim el Mejjati, selon des journaux français, espagnols et marocains, qui citent des sources proches de la sécurité marocaine.

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Angel Acebes, a confirmé mardi que les enquêteurs étudiaient les liens entre les suspects arrêtées dans l’enquête sur les attentats et le Groupe islamique combattant marocain (GICM), un mouvement extrémiste qui serait lié au réseau Al Qaïda. Mais il n’a pas confirmé les informations liées à Mejjati, que certains organes de presse ont également lié au GICM.

Ce dernier est à la fois recherché par les autorités saoudiennes et marocaines dans le cadre des enquêtes sur les attentats de Casablanca et de Ryad perpétrés en mai dernier.

Le journal marocain francophone Aujourd’hui Le Maroc a annoncé mardi que les autorités marocaines avaient fourni aux enquêteurs espagnols des empreintes génétiques de proches de Mejjati.

Le but serait d’aider les enquêteurs à établir s’il a séjourné dans une maison proche de Madrid où des traces d’explosifs et des empreintes de poseurs de bombe présumés ont été retrouvées.

"L’HOMME ORCHESTRE DU PLASTICAGE"

Dans son édition de lundi, le journal marocain Assabah désignait Mejjati comme le cerveau des attentats de Madrid était.

Citant des enquêteurs, le quotidien précisait que Mejjati serait retourné au Maroc immédiatement après les attentats, ajoutant qu’il existe de "fortes présomptions" quant à sa présence dans la capitale espagnole trois jours avant les explosions criminelles.

En France, le quotidien Le Monde avait révélé la semaine dernière que les services de sécurité marocains recherchaient activement ce Franco-Marocain de 36 ans, "membre du Groupe islamique combattant marocain (qui) aurait été l’homme orchestre du plasticage des trains le 11 mars".

Connu par le FBI sous le nom de Karim el Mejjati, ce dernier vient d’une famille aisée. De père marocain et de mère française, il serait marié à une Américaine d’origine tunisienne.

En septembre dernier, le FBI avait émis un bulletin d’alerte mondial concernant Mejjati et trois autres personnes en affirmant qu’ils étaient liés à Al Qaïda et que de nouveaux renseignements indiquaient qu’ils étaient peut-être en train de comploter contre les États-Unis.

L’agence américaine expliquait que Mejjati avait un passeport français et qu’il était, selon les registres officiels, entré pour la dernière fois aux États-Unis entre 1997 et 1999.

Reuters

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"
Un supporter du Raja Casablanca a été arrêté samedi dès son entrée au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca, où s’est déroulé le match amical qui...
Des Algériens fêtent la victoire de l'Algérie en brûlant le drapeau marocainDes Algériens fêtent la victoire de l’Algérie en brûlant le drapeau marocain
Une vidéo montrant des Algériens humiliant le drapeau marocain enflamme les réseaux sociaux. Cet acte loin de tout esprit sportif serait une...
Bagarre à l'atterrissage d'un vol de Royal Air MarocBagarre à l’atterrissage d’un vol de Royal Air Maroc
Insultes, coups de poing, des dents qui volent… on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé à l’atterrissage à Nice d’un vol de Royal Air Maroc en...
Une unité de police pour traquer les Marocains qui ne font pas Ramadan ?Une unité de police pour traquer les Marocains qui ne font pas Ramadan ?
Le Maroc aurait créé une nouvelle unité de police dédiée à la lutte contre les éléments pouvant ébranler la foi religieuse des Marocains et porter...
Une députée marocaine très critiquée pour un geste d'aumône malsainUne députée marocaine très critiquée pour un geste d’aumône malsain
Il faut réfléchir à deux fois avant de publier des photos ou des statuts sur les réseaux sociaux. Latifa Ziouani en fait aujourd’hui les frais....
Maroc : des filles en burkini interdites de piscineMaroc : des filles en burkini interdites de piscine
Des filles portant des burkinis (vêtement couvrant tout le corps) ont été interdites de piscine, dimanche 10 août, à l’hôtel "Ibis" d’El Jadida, à 100...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014