>

Le cerveau des attentats de Madrid serait un Franco-Marocain

30 mars 2004 - 20h11
Le cerveau des attentats de Madrid serait un Franco-Marocain

L’homme soupçonné d’être le cerveau des attentats perpétrés le 11 mars à Madrid est un Franco-Marocain de 36 ans, Abdelkarim el Mejjati, selon des journaux français, espagnols et marocains, qui citent des sources proches de la sécurité marocaine.

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Angel Acebes, a confirmé mardi que les enquêteurs étudiaient les liens entre les suspects arrêtées dans l’enquête sur les attentats et le Groupe islamique combattant marocain (GICM), un mouvement extrémiste qui serait lié au réseau Al Qaïda. Mais il n’a pas confirmé les informations liées à Mejjati, que certains organes de presse ont également lié au GICM.

Ce dernier est à la fois recherché par les autorités saoudiennes et marocaines dans le cadre des enquêtes sur les attentats de Casablanca et de Ryad perpétrés en mai dernier.

Le journal marocain francophone Aujourd’hui Le Maroc a annoncé mardi que les autorités marocaines avaient fourni aux enquêteurs espagnols des empreintes génétiques de proches de Mejjati.

Le but serait d’aider les enquêteurs à établir s’il a séjourné dans une maison proche de Madrid où des traces d’explosifs et des empreintes de poseurs de bombe présumés ont été retrouvées.

"L’HOMME ORCHESTRE DU PLASTICAGE"

Dans son édition de lundi, le journal marocain Assabah désignait Mejjati comme le cerveau des attentats de Madrid était.

Citant des enquêteurs, le quotidien précisait que Mejjati serait retourné au Maroc immédiatement après les attentats, ajoutant qu’il existe de "fortes présomptions" quant à sa présence dans la capitale espagnole trois jours avant les explosions criminelles.

En France, le quotidien Le Monde avait révélé la semaine dernière que les services de sécurité marocains recherchaient activement ce Franco-Marocain de 36 ans, "membre du Groupe islamique combattant marocain (qui) aurait été l’homme orchestre du plasticage des trains le 11 mars".

Connu par le FBI sous le nom de Karim el Mejjati, ce dernier vient d’une famille aisée. De père marocain et de mère française, il serait marié à une Américaine d’origine tunisienne.

En septembre dernier, le FBI avait émis un bulletin d’alerte mondial concernant Mejjati et trois autres personnes en affirmant qu’ils étaient liés à Al Qaïda et que de nouveaux renseignements indiquaient qu’ils étaient peut-être en train de comploter contre les États-Unis.

L’agence américaine expliquait que Mejjati avait un passeport français et qu’il était, selon les registres officiels, entré pour la dernière fois aux États-Unis entre 1997 et 1999.

Reuters

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Casablanca : à peine installés, les conteneurs déjà vandalisésCasablanca : à peine installés, les conteneurs déjà vandalisés
La ville de Casablanca s’est dotée depuis début septembre de près de 8000 nouveaux conteneurs pour le ramassage des ordures. Problème : une vingtaine...
Des gratte-ciels et une plage à Marrakech, ça vous dit ?Des gratte-ciels et une plage à Marrakech, ça vous dit ?
Les vacances ne sont pas encore finies et les températures caniculaires sont encore légion au Maroc et surtout à Marrakech, où il a fait aujourd’hui...
Quand le parlement marocain devient un ring de boxeQuand le parlement marocain devient un ring de boxe
Deux heures à peine après le discours du Roi Mohammed VI appelant les élus à donner l’exemple aux Marocains et à privilégier l’intérêt de la nation aux...
Casablanca : Viol collectif sur une mineure après une rencontre FacebookCasablanca : Viol collectif sur une mineure après une rencontre Facebook
Trois personnes ont été arrêtées samedi par la police de Casablanca pour une sombre histoire de viol collectif sur une mineure de 16 ans, perpétré...
Al Hoceima : le Roi Mohammed VI rend justice à des MRE dupés par un géant de l'immobilierAl Hoceima : le Roi Mohammed VI rend justice à des MRE dupés par un géant de l’immobilier
Le Roi Mohammed VI, actuellement en visite dans la région du Rif, vient de donner ses hautes instructions pour que soit trouvée une solution aux...
Fait rarissime : une mule met bas à l'Oukaïmeden au MarocFait rarissime : une mule met bas à l’Oukaïmeden au Maroc
Une mule a mis bas, le 28 juillet, à l’Oukaïmeden, dans la province d’Al Haouz, 80 km de Marrakech. La bête portait les affaires de plusieurs...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014