>

Le Maroc parmi les pays “largement libres”

15 novembre 2002 - 08h14
Le Maroc parmi les pays “largement libres”

Le Maroc est classé dans la catégorie des pays à économie dite “largement libre” selon le rapport de l’Institut d’étude américaine +Heritage Foundation+ pour 2003. Un lien étroit entre le niveau de “liberté économique” dans un pays donné et le degré de croissance économique est pris en considération de manière significative.

Le document classe les divers pays du monde selon quatre catégories : ceux dont l’économie est dite “libre” et figurant en tête de l’échelle, suivis de ceux dont l’économie est dite “largement libre”, puis des pays dont l’économie est dite “largement non libre” et enfin des pays dont l’économie est considérée comme carrément “jugulée” (non libre), rapporte la map.
Le rapport met l’accent sur le processus de libéralisation entamé au début des années 80 et rappelle le train de réforme engagé par le pays pour le développement et la modernisation de son économie, l’édification de l’Etat de droit et la lutte contre la corruption.

Politique commerciale : stagnation et protectionnisme élevée

Passant en revue les scores du Maroc selon les divers paramètres de notation, le document estime que par rapport à l’année précédente, la situation est restée inchangée en ce qui concerne la politique commerciale (tendance protectionniste très élevée), la politique monétaire (niveau très bas de l’inflation), la politique financière et bancaire (niveau de restrictions modéré), la politique des prix (niveau d’intervention très bas), la protection de la propriété (très bas niveau de protection), la régulation (niveau modéré) et l’économie souterraine (niveau d’activité modéré).

Fiscalité : évolution positive

Selon le rapport, la situation a évolué dans un sens positif en matière de politique fiscale, bien que les dépenses de l’Etat soient jugées encore très élevées, et en matière d’interventionnisme de l’Etat (niveau modéré).
Le score du Maroc s’est toutefois amélioré de 0,10 point au cours de l’année écoulée, ce qui le fait accéder à la catégorie des pays dits “largement libres” dans le nouveau rapport de l’Institut.
Le document montre que 74 pays sur un total de 156 ont vu leur système économique devenir plus libre durant l’année écoulée, mais en dépit de l’avancée continue enregistrée à l’échelle de la planète, la plupart des économies du monde demeurent “non libres”.
Parmi les 10 pays considérés les plus libres économiquement, Hong Kong continue de se classer en tête, suivie de Singapour, du Luxembourg, de la Nouvelle Zélande, de l’Irlande, du Danemark, de l’Estonie, les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni.

ALBAYAN

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Le champion du monde Badr Hari : « J'ai gagné 1 million en 2 minutes. Qui peut faire mieux ? Personne ! »Le champion du monde Badr Hari : « J’ai gagné 1 million en 2 minutes. Qui peut faire mieux ? Personne ! »
Badr Hari est aux anges. Il vient en effet de gagner 1 million de dirhams EAU en 2 minutes de combat en remportant ainsi la troisième édition du...
L'autoroute de Marrakech fermée 14 jours pour le tournage d'une production hollywoodienneL’autoroute de Marrakech fermée 14 jours pour le tournage d’une production hollywoodienne
Pour les besoins d’un « film international », la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), a décidé de fermer pendant une dizaine de jours un...
Alerte météo au Maroc : jusqu'à 47 degrés attendusAlerte météo au Maroc : jusqu’à 47 degrés attendus
Les températures devraient atteindre les 47 degrés au Maroc entre aujourd’hui et mercredi, prévient la direction de la météorologie nationale (DMN)...
Le Maroc achète des armes russes en masseLe Maroc achète des armes russes en masse
L’armée marocaine aurait fait une importante acquisition de matériel militaire auprès de la Russie l’année dernière, dont des systèmes de défense...
Scandale immobilier à Al Hoceima : les sanctions pleuvent après la colère royaleScandale immobilier à Al Hoceima : les sanctions pleuvent après la colère royale
Il aura fallu une colère royale pour que les ministères de l’Intérieur et des Finances s’intéressent enfin aux plaintes des Marocains résidant à...
Pendaison en Egypte du meurtrier de la fille de la chanteuse marocaine Laïla ghofranePendaison en Egypte du meurtrier de la fille de la chanteuse marocaine Laïla ghofrane
Jeudi 19 mai a été exécuté par pendaison le meurtrier de la fille de la chanteuse Laïla ghofrane et également meurtrier d’une de ses amies égyptiennes....


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014