>

Le meurtre du Marocain Aziz Hosni, à El Ejido, suscite des remous

6 mars 2005 - 11h55
Le meurtre du Marocain Aziz Hosni, à El Ejido, suscite des remous

L’assassinat du Marocain Aziz Hosni, le dimanche 13 février à El Ejido, au sud de l’Espagne, par une bande de jeunes Espagnols, continue à susciter une vive polémique. Les manifestations des syndicats de la région d’Almeria se succèdent vivement à El Ejido pour dénoncer cet « assassinat raciste ». Une conférence de presse été organisée le mercredi 16 février à la demande des médias espagnols intéressés par cette affaire qui interpelle d’anciennes rancoeurs.

Gabriel Ataya, responsable du syndicat des ouvriers agricoles (SOC) dont membre la victime, a témoigné que le défunt était une personne correcte, calme et qu’il avait exercé en tant que fonctionnaire au Maroc.
Le responsable du syndicat du personnel de l’enseignement d’Almeria, Mariano Junco, représentant un collectif d’associations, a, pour sa part, lancé un appel pour arrêter les auteurs du crime, tout en récusant la piste d’un délit lié au trafic de drogue privilégiée par la police. « La poussée raciste de l’année 2000 est toujours latente puisque les responsabilités n’ont pas été apurées » a t-il conclu. Les syndicats ont rappelé à l’occasion les conditions des salaires de misère que gagnent les agriculteurs marocains installés dans la région.
Aziz Hosni, 41 ans, vivait à El Ejido dans un bidonville. Selon son entourage et ses voisins, il travaillait dans l’agriculture et percevait des revenus modestes. Des témoins ont assuré que la victime a été attaqué par un groupe de jeunes, à sa sortie d’un café, dont l’un lui a porté un coup de couteau fatal à l’abdomen qui lui a transpercé le foie. Vu l’état de gravité de ses blessures, les secours n’ont rien pu faire pour le sauver. Jusqu’à ce jour, aucun suspect ne fut encore arrêté. La famille de Aziz Hosni n’a toujours pas reçu le rapport d’autopsie afin de faire les démarches nécessaires pour rapatrier le corps de la victime.

Maroc Hebdo International

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Zakaria Moumni porte plainte contre Mounir MajidiZakaria Moumni porte plainte contre Mounir Majidi
L’ancien kick-boxeur franco-marocain Zakaria Moumni a porté plainte contre Mounir Majidi, proche collaborateur du Roi Mohammed VI, au tribunal de...
Badr Hari : "Les comptes Twitter, Facebook et Instagram sont faux"Badr Hari : "Les comptes Twitter, Facebook et Instagram sont faux"
Le kick-boxeur marocain Badr Hari a fait savoir dans une vidéo publiée sur internet que tous les comptes à son nom sur les réseaux sociaux sont...
Bagarre à l'atterrissage d'un vol de Royal Air MarocBagarre à l’atterrissage d’un vol de Royal Air Maroc
Insultes, coups de poing, des dents qui volent… on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé à l’atterrissage à Nice d’un vol de Royal Air Maroc en...
Quand « Marocain » devient une insulte aux Pays-BasQuand « Marocain » devient une insulte aux Pays-Bas
Le mot « Marocain » fait partie des insultes les plus utilisées dans les cours de récréation aux Pays-Bas, d’après les résultats provisoires d’une étude...
Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l'effondrement d'immeubles (Màj)Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l’effondrement d’immeubles (Màj)
Le bilan de l’effondrement de trois bâtiments dans le quartier Bourgogne, à Casablanca, s’est encore aggravé ce samedi avec la mort de 4 autres...
Disparition d'El Nene : les contrôles aux frontières renforcésDisparition d’El Nene : les contrôles aux frontières renforcés
Le poste-frontière de Tarajal séparant le Maroc de la ville autonome de Sebta est sous haute surveillance, aussi bien du côté marocain que du côté...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014