>

Les Marocains de Guantanamo avaient adhéré à Al-Qaïda

16 septembre 2004 - 22h54
Les Marocains de Guantanamo avaient adhéré à Al-Qaïda

Les cinq Marocains arrêtés par les forces américaines en Afghanistan, ex-détenus à la base de Guantanamo sur l’île de Cuba, avaient adhéré au réseau Al-Qaïda, a indiqué mercredi une source judiciaire à Rabat.

Les cinq hommes, dont l’interrogatoire commencé le 7 septembre a pris fin mercredi, doivent être déférés devant la chambre criminelle de Rabat.

"Il a été prouvé, selon les enquêtes, leur adhésion au réseau terroriste Al-Qaïda ainsi que des rapports solides et des contacts divers avec un ensemble de cellules et d’organisations qui ont les mêmes visées terroristes", assure un rapport de la police judiciaire dont l’AFP a pu consulter des extraits.

Parmi les organisations concernées figurent le "Groupe islamique combattant marocain", surnommé les "Marocains afghans", et le "Groupe islamique combattant libyen", précise le rapport.

Les prévenus avaient été remis le 1er août au Maroc par les autorités américaines dans le cadre de "la coopération internationale de lutte contre le terrorisme". Il s’agit de Mohamed Ouzar (24 ans), Mohamed Mazouz (38 ans), Radouane Chekkouri (32 ans), Abdellah Tabarak (49 ans) et Brahim Benchakroun (25 ans),

"Ces personnes ont suivi des entraînements militaires en Afghanistan où elles ont notamment appris le maniement des armes et la préparation des explosifs", selon le rapport de la police judiciaire.

Les cinq Marocains sont poursuivis pour "constitution d’une bande criminelle dans le but de préparer et de commettre des actes de terrorisme, préparation en vue d’exécuter un projet collectif visant à porter atteinte à l’ordre public, appartenance à une organisation interdite", a indiqué par ailleurs une source judiciaire.

Devant le juge d’instruction, les cinq Marocains de Guantanamo ont nié catégoriquement les charges qui pèsent sur eux, selon cette même source. Ils ont assuré au magistrat qu’ils ne se connaissaient pas, jusqu’à leur arrestation par les forces américaines en Afghanistan à l’automne 2001.

Les avocats de la défense ont réclamé du tribunal la levée de l’état d’arrestation des prévenus, estimant qu’ils devaient comparaître en liberté provisoire.

Un des avocats de la défense, Me Abdefettah Zahrach, a estimé que la justice marocaine est "incompétente" pour juger cette affaire car les "actes reprochés aux mis en cause ont été commis en dehors du territoire national".

Afp - L’intelligent



Ces articles peuvent vous intéresser
Jamel Debbouze et Gad Elmaleh font de moins en moins rire les FrançaisJamel Debbouze et Gad Elmaleh font de moins en moins rire les Français
Une première : Gad Elmaleh et Jamel Debbouze sont absents du classement des « 25 français les plus drôles » établi par le magazine GQ. Ce dernier...
Crise diplomatique : Mohammed VI reçoit un appel de François HollandeCrise diplomatique : Mohammed VI reçoit un appel de François Hollande
Les relations entre le Maroc et la France vont peut-être commencer à se détendre. Hier, le Roi Mohammed VI a reçu un appel de la part du président...
Un homme arrêté à Paris pour avoir espionné le prince Moulay HichamUn homme arrêté à Paris pour avoir espionné le prince Moulay Hicham
Un homme a été interpellé vendredi à l’aéroport Orly, à Paris, pour avoir surveillé le prince Moulay Hicham, cousin du Roi Mohammed VI, qu’il avait...
Six Marocains parmi les plus riches arabes du mondeSix Marocains parmi les plus riches arabes du monde
Le dernier classement de Forbes concernant les 100 personnalités arabes les plus riches, dominé comme de coutume par des personnalités des pays du...
La fillette marocaine séquestrée dans la forêt amazonienne a été abusée sexuellementLa fillette marocaine séquestrée dans la forêt amazonienne a été abusée sexuellement
La jeune fille marocaine découverte dans la forêt amazonienne 7 mois après sa disparition a été abusée sexuellement par son agresseur. Grover Morales,...
Un ministre marocain expulse une journaliste du parlement à cause de sa "tenue indécente"Un ministre marocain expulse une journaliste du parlement à cause de sa "tenue indécente"
Une journaliste marocaine aurait été expulsée de la Chambre des représentants vendredi par Elhabib Choubani, ministre chargé des relations avec le...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics