>

Le Maroc invente "Aainball"

2 décembre 2007 - 00h05
Le Maroc invente "Aainball"

Connaissez-vous Aainball ? C’est le nom que porte une nouvelle discipline sportive « made in Morrocco ». Elle a été inventée en novembre 2006 par Mohamed Homman et vient de souffler sa première bougie. Aainball se présente comme une discipline simple, mais qui a beaucoup de mérite. Ses avantages par rapport à la santé sont reconnus. Elle se base principalement sur la détection de couleurs sur le terrain, il peut être celui du foot, du mini-foot ou encore un terrain qui lui est spécialement destiné.

Aainball ne nécessite pas d’équipements spéciaux ou de fournitures sportives. Il ne demande pas non plus à ses pratiquants des caractéristiques par rapport à leurs capacités physiques. Il suffit d’avoir quelques ballons de couleurs multiples. Cette nouvelle discipline se joue par deux équipes de huit joueurs chacune sur un terrain entouré de 32 ballons de différentes couleurs. Sur le banc de touche se trouve une caisse de drapeaux cachés.

L’aventure commence par le coup de sifflet de l’arbitre qui dévoile, après le tirage au sort, la couleur du drapeau. Les joueurs portant la tenue de la même couleur du drapeau levé par l’arbitre doivent chercher le ballon de la même couleur se trouvant dans le camp adverse pour le mettre dans le panneau. Ce dernier doit être de la même couleur.

Aainball se caractérise par le fait qu’il est un sport de contact : balle ronde, cible levée, distribution de la balle entre joueurs de la même équipe par coup de tête, en utilisant les pieds et en serrant des mains. Les principales étapes du jeu commencent par la récupération du ballon. Le joueur doit rester dans le camp de ses co-équipiers et ne pas franchir ce que le concepteur appelle « la ligne de tir » en passant le ballon à l’un des joueurs. Le joueur qui reçoit le ballon doit le passer à son tour à son coéquipier qui prend sa place sur le terrain. Le troisième joueur positionné sur la ligne de marquage attend la réception du ballon par le joueur portant la même couleur et doit en dernière étape le mettre dans le panneau de la couleur correspondante. Un autre drapeau sera levé par l’arbitre une fois l’une des équipes a marqué, et ainsi de suite, jusqu’à la fin du nombre de ballon (16).

Aainball sera prochainement lancé dans toutes les villes du Royaume. « Je suis très fier de ce que j’ai pu accomplir en si peu de temps », affirme le concepteur du jeu et président de l’association nommée Aainball. Il ne cache pas sa satisfaction d’avoir réalisé en un temps record de jolies prouesses, celle d’avoir mis sur pied une nouvelle discipline sportive qui attire l’attention des médias aussi bien nationaux qu’internationaux, et celle d’organiser des matchs d’initiation principalement dans les établissements scolaires.

Aujourd’hui le Maroc - Mounir Siraj

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Pays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué IsraëlPays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué Israël
Il ne fait pas bon de critiquer Israël, surtout quand on est employé par le ministère de la Défense et de la Justice néerlandais. C’est la mésaventure...
Maroc : Ray Cole, condamné pour homosexualité, libéréMaroc : Ray Cole, condamné pour homosexualité, libéré
La campagne demandant la libération de Ray Cole, détenu depuis mardi dernier à la prison de Marrakech pour « pratiques homosexuelles », se transforme...
Voilà comment la Guardia civil (mal)traite les clandestinsVoilà comment la Guardia civil (mal)traite les clandestins
Une vidéo mise en ligne ce matin par l’association de défense de migrants Prodein, montre l’acharnement d’agents de la Guardia civil à Melilla après...
Maroc : violences racistes contre les migrants à TangerMaroc : violences racistes contre les migrants à Tanger
De nouvelles violences ont éclaté dans le quartier de Boukhalef à Tanger, durant lesquelles une cinquantaine de Tangérois armés de machettes et de...
Des gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruptionDes gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruption
Quoi qu’on en dise la corruption n’a pas baissé au Maroc. Pour preuve, une nouvelle vidéo publiée sur YouTube mardi montrant deux gendarmes lors d’un...
Maroc : quels véhicules pour remplacer les grands taxis ?Maroc : quels véhicules pour remplacer les grands taxis ?
Le gouvernement marocain vient d’officialiser la fin des mythiques grands taxis blancs Mercedes 240, en publiant au bulletin officiel du 18...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014