Recherche

Le Maroc est-il une école de putschistes ?

15 avril 2012 - 12h24 - Maroc

Trois semaines après le putsch mené au Mali par le capitaine Amadou Sanogo, formé notamment à l’Académie royale militaire de Meknès au Maroc, la question posée au Maroc est de savoir si le pays est une école de putschistes étrangers.

L’hebdomadaire Al Ousboue affirme que le capitaine Sanogo est bien un lauréat de l’école royale militaire de Meknès, qu’il aurait quittée il y a à peine deux ans.

Amadou Sanogo, la quarantaine, a séjourné au Maroc en 2010, où il aurait assisté à des réunions militaires internationales sur la lutte contre le terrorisme.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, auteur du coup d’état d’août 2008 en Mauritanie, a également suivi des formations d’officier inter-armes à l’Académie royale militaire de Meknès entre 1977 et 1980 et dans les années 1990.

Les Africains poursuivant leurs études au Maroc, occupent souvent des postes clés dans les administrations de leurs pays respectifs, raison pour laquelle le Royaume est devenu l’une des destinations universitaires préférées des étudiants africains.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact