>

Au Maroc, Sarkozy prêche pour son Union méditerranéenne

23 octobre 2007 - 19h32
Au Maroc, Sarkozy prêche pour son Union méditerranéenne

Au Maroc, pour sa première visite d’Etat en tant que président de la République, Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il entendait organiser une deuxième conférence euro-africaine alors que la France doit prendre la présidence de l’Union européenne au deuxième semestre 2008.

Prononçant un discours devant le parlement marocain, M. Sarkozy a jugé que la première conférence de ce type, organisée en juillet 2006 à Rabat en présence de 30 pays européens et de 27 pays africains, "avait ouvert une nouvelle ère dans l’histoire des migrations". L’essentiel, désormais, est "d’améliorer la gestion concertée des flux légaux de personnes entre les deux rives de la Méditerranée", a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la présidence française de l’UE au deuxième semestre 2008, Nicolas Sarkozy entend faire avancer la demande marocaine d’obtention d’un "statut avancé" auprès de l’Union. "Le partenariat avec l’Union européenne a aidé le Maroc a accomplir des progrès décisifs", a-t-il rappelé. Si la revendication marocaine aboutit, son nouveau statut permettrait notamment un "dialogue stratégique plus étroit", et la participation du Maroc à des agences européennes.

Bruxelles demande des "clarifications"

Par ailleurs, afin d’approfondir le partenariat franco-marocain, M. Sarkozy a demandé à ce que Rabat puisse se doter d’"une filière nucléaire civile", estimant que "l’énergie du futur n’a pas vocation a être la possession exclusive des pays les plus developpés". Lundi, le groupe Areva avait signé un protocole d’accord avec l’Office chérifien des phosphates (OCP) pour la recherche "dans le domaine de l’extraction de l’uranium à partir de l’acide phosphatique".

A Bruxelles, où les idées du président français, particulièrement celle d’une Union méditéranéenne, ont été accueillies avec un certain scepticisme, la Commission européenne a demandé des éclaircissements : "Toute clarification des autorités françaises serait la bienvenue", a déclaré un porte-parole.

Le Monde

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Une "publicité érotique" tournée en partie sur Al Aoula, fait polémique au MarocUne "publicité érotique" tournée en partie sur Al Aoula, fait polémique au Maroc
"Une publicité érotique" tournée en partie par des étudiants de l’université Al Akhawayn, d’Ifrane, dans un des studios de la première chaîne de...
Rapport américain : le Maroc a frôlé la catastrophe nucléaireRapport américain : le Maroc a frôlé la catastrophe nucléaire
Le Maroc aurait frôlé la catastrophe nucléaire si l’on en croit un rapport top secret du ministère de la Défense américain divulgué récemment....
Hollywood : une actrice américaine invoque le droit marocain pour son divorceHollywood : une actrice américaine invoque le droit marocain pour son divorce
Une actrice américaine qui se dit être une « Moorish National Aboriginal », refuse que des tribunaux américains traitent son divorce. Avec documents...
Six Marocains parmi les plus riches arabes du mondeSix Marocains parmi les plus riches arabes du monde
Le dernier classement de Forbes concernant les 100 personnalités arabes les plus riches, dominé comme de coutume par des personnalités des pays du...
Une Marocaine sauvagement agressée par un tueur à gagesUne Marocaine sauvagement agressée par un tueur à gages
Jamila Addi, une ingénieure marocaine qui travaille dans une commune à Rabat, a réalisé un audit qui allait lui coûter la vie. Elle aurait dénoncé des...
L'acquisition par le Maroc de deux satellites d'observation inquiète l'EspagneL’acquisition par le Maroc de deux satellites d’observation inquiète l’Espagne
Le Maroc vient de commander deux satellites d’observation auprès des entreprises françaises Thales et Airbus. Ces derniers satellites espions...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014