Recherche

Maroc : un mariage royal sans faste en raison du "drame" palestinien

8 avril 2002 - 23h22 - Maroc

Le roi Mohammed VI du Maroc a décidé d’annuler les festivités populaires qui devaient accompagner son mariage le 12 avril à Marrakech, en raison des "drames" vécus par le peuple palestinien, a annoncé lundi le palais royal à Rabat.

Les festivités du mariage du souverain marocain avec Salma Bennani vont être limitées à "une cérémonie familiale qui aura lieu au palais royal" de Marrakech, a indiqué le palais royal.

La décision de Mohammed VI a été prise "suite aux évènements que connaît le Proche-Orient avec leurs conséquences et aux drames vécus par le peuple palestinien", selon la même source.

Elle a été annoncé quelques heures à peine après l’entretien du roi avec le secrétaire d’Etat américain, Colin Powell qui entamait à Agadir une tournée devant le conduire en Europe et au Proche-Orient.

L’acte de mariage du roi Mohammed VI du Maroc avec Salma Bennani, une informaticienne de 24 ans, a été conclu le 21 mars à Rabat, en seule présence des familles des époux.

La fête de Marrakech, qui devait célébrer le mariage officiel, était programmé sur trois jours dans la célèbre ville impériale, en présence de nombreux invités marocains et étrangers. La population locale avait été invitée à s’associer à cet "heureux évènement".

Le programme associait par ailleurs deux cent couples de jeunes Marocains, de toutes les régions du royaume, dont les noces devaient être célébrées simultanément.

L’annulation des réjouissances populaires intervient au lendemain même d’une manifestation géante de soutien à la cause palestinienne, qui a réuni dimanche des centaines de milliers de Marocains dans les rues de la capitale.

La ville de Marrakech avait fait l’objet, en préparation des noces royales, d’importants travaux de réfection et d’embellissement.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact