>

Seulement 1,3% des Marocains connectés à domicile

18 juin 2007 - 00h00
Seulement 1,3% des Marocains connectés à domicile

Au moment où le GSM vole de record en record, la téléphonie fixe est en train de perdre du terrain. Cette réalité est déjà connue, mais une récente enquête de l’ANRT (Agence nationale de la réglementation des télécommunications) la met en évidence, avec de nouvelles données plus affinées.

Ainsi, selon la troisième édition de l’enquête nationale sur les Technologies de l’information au Maroc, près de 69% des foyers étudiés ne disposent d’aucune ligne fixe, et près d’un tiers d’une seule ligne.

De même, seuls 1,7% des foyers ont plus d’une ligne fixe. Pour le mobile, le taux d’équipement des foyers poursuit son trend haussier, mais accuse une légère décélération par rapport à son prodigieux rythme de croissance entre 2004 et 2005. Le suréquipement en téléphonie mobile n’a pas, quant à lui, connu de répit, puisque environ 68% (contre 61,2% en 2005 et 53,3% en 2004) des personnes disposent de plusieurs téléphones mobiles dans leur foyer.

Par ailleurs, si la réception et l’émission d’appels restent parmi les services les plus populaires du téléphone mobile, les SMS sont également très prisés par les abonnés GSM. En effet, selon cette enquête, les SMS sont utilisés par près de 67% des détenteurs de téléphone mobile et « même si ce chiffre est en légère baisse par rapport à l’an dernier, c’est de loin le service à valeur ajoutée préféré des Marocains », affirme-t-elle. Par contre, peu d’utilisateurs utilisent les autres services à valeur ajoutée (téléchargement de sonneries, logos, jeux, services d’informations vocaux payants, navigation sur Internet, e-mails). La deuxième question traitée par cette enquête est l’équipement en ordinateurs.

A ce sujet, elle relève que les individus vivant en zone rurale ne sont quasiment pas équipés d’ordinateurs au sein de leur foyer (1,8% en sont dotés en 2006). En revanche, en zone urbaine, près de 24% des personnes ont au moins un ordinateur.

L’étude montre également que 41% (contre 53% en 2005 et 56% en 2004) des Marocains de plus de 12 ans habitant en milieu urbain n´ont pas accès à un ordinateur en dehors de leur domicile. En ce qui concerne le taux de pénétration de l’accès à Internet à domicile, il est passé en 2006 à 390.000 lignes (plus exactement à la date de l’enquête en mars 2007), soit 7,0% des ménages (ou encore 1,3% de la population totale).

La forte pénétration de l’accès de type ADSL est encore confirmée cette année, selon cette enquête, avec une valeur déclarée de 89% des accès à domicile soit 350.000 ménages équipés, ou encore 1,2% de la population totale du Maroc (contre 220.000 en 2005 et 60.000 en 2004).

De plus, relève l’enquête, dans les douze prochains mois, près de 28% des ménages qui ne sont pas encore équipés expriment le souhait de
se doter d’une connexion Internet à leur domicile, ce
qui représente un potentiel d’un million d’accès supplémentaires, si les anticipations des ménages se concrétisent.

La catégorie socioprofessionnelle reste toujours un indéniable facteur de discrimination dans la disposition d’une connexion Internet à domicile.

Cependant on note une certaine « démocratisation » par rapport à 2004 où les CSP les plus favorisées (A,B) totalisaient plus de 80% des accès Internet à domicile alors qu’elles ne représentent que 66% des accès environ en 2006.

Les entreprises et les TIC

Le nombre moyen d’ordinateurs par employé progresse et atteint 0,48 ordinateur par employé (0,40 en 2005). Toutefois, « ce ratio moyen tous secteurs confondus masque des différences importantes d’un secteur à l’autre », selon l’enquête de l’ANRT.

De même, ajoute-t-on, si le nombre d’entreprises disposant d’une connexion Internet évolue peu par rapport à 2005, par contre les modes de connexion se modifient en faveur d’une part croissante des connexions de type ADSL et ce, notamment au détriment des connexions de type RTC mais également cette année des liaisons louées. Ainsi, l’ADSL représente désormais plus de 84% des entreprises (contre 71% en 2005) tandis que dans le même temps les connexions RTC passent en dessous de 1%. La part des connexions via des liaisons louées diminue et ne représente plus que 2%.

Par ailleurs, sur l’ensemble des entreprises, 42% déclarent disposer d’un site web (contre 43% en 2004). La tendance observée l’année dernière se poursuit puisque désormais 94% des entreprises disposent d’un nom de domaine propre.

Cependant, le commerce en ligne ne parvient pas à décoller. En effet, sur l’ensemble des entreprises, environ 12% déclarent avoir recours à des achats en ligne contre 9% en 2005.

Le seul élément positif, relève-t-on, est l’augmentation de la part des achats effectués en ligne qui représentent plus de 4% du volume global pour 50% des entreprises.

La vente en ligne n’arrive pas non plus à décoller, avec moins de 5% des entreprises qui déclarent la pratiquer.

Le Matin - Lahcen Oudoud

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Le Roi Mohammed VI effectue la OmraLe Roi Mohammed VI effectue la Omra
Le Roi Mohammed VI devrait arriver ce lundi en Arabie Saoudite, où il effectuera la Omra (petit pèlerinage). Le Souverain marocain avait reporté ce...
Un Américain d'origine marocaine s'offre un club de basket-ball pour 550 millions de dollarsUn Américain d’origine marocaine s’offre un club de basket-ball pour 550 millions de dollars
Marc Lasry, homme d’affaires d’origine marocaine, vient de s’offrir, en compagnie de Wesley Edens l’équipe de basket-ball professionnel les Milwaukee...
Des chirurgiens marocains réimplantent le pénis coupé d'un hommeDes chirurgiens marocains réimplantent le pénis coupé d’un homme
Une équipe de sept chirurgiens marocains de l’hôpital universitaire de Fès, ont réussi à réimplanter le pénis d’un patient de 35 ans, victime d’une...
Les Marocains, des sorciers selon un feuilleton égyptienLes Marocains, des sorciers selon un feuilleton égyptien
Le feuilleton égyptien "la pomme d’Adam" diffusé pendant ce mois de ramadan 2014 sur plusieurs chaînes satellitaires arabes, perpétue l’image des...
Voilà pourquoi les Américains préfèrent investir au Maroc plutôt qu'en Algérie Voilà pourquoi les Américains préfèrent investir au Maroc plutôt qu’en Algérie
Lors d’un point de presse à Alger, Douglas J. Wallace, l’attaché commercial de l’ambassade US à Alger vient d’affirmer que la majorité des sociétés...
Une lycéenne marocaine qui assistait sa mère malade au Maroc est sommée de quitter la FranceUne lycéenne marocaine qui assistait sa mère malade au Maroc est sommée de quitter la France
Hajar est une lycéenne marocaine de 19 ans qui vit (pour le moment) à Paris. Ayant rejoint sa mère hospitalisée au Maroc pour l’assister pendant une...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014