>

Un CD Multimédia banalise le Tamazighte

6 avril 2004 - 10h45
Un CD Multimédia banalise le Tamazighte

En mettant le CD « Tamazighe sans barrières » sur le marché, un outil didactique et simple à exploiter pour l’apprentissage de la langue AMAZIGHE, Eclisse.Com apporte une contribution importante au renforcement de l’identité culturelle, à l’amélioration de la communication au profit des touristes, et autres investisseurs, mais aussi à l’éducation de base des scolaires.

A peine sorti, le CD multimédia « Tamazighe sans barrières », ne cesse de remporter des succès. Arrivé à point nommé pour satisfaire un besoin existant, c’est en fait le premier support numérique pour l’apprentissage de la langue Tamazighte. Conçu totalement par les compétences locales de l’équipe (linguistes, pédagogues et spécialistes en production Informatique et Multimédia) d’Eclisse.Com, une start up basée au Technopark de Casablanca, avec le précieux soutien d’un linguiste-chercheur à l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM), Pour M. Youssef Aït MKhadem, ce produit est l’exemple parfait du profit à tirer des NTIC (support multimédia et e-learning) afin d’éviter la fracture numérique et valoriser la culture du terroir. Il a connu un franc succès dans des salons et colloques, au Maroc et à l’étranger (Colloque national au Technopark de Casablanca, les 19 et 20 décembre 2003, ou au NetExpo 2003 à Marseille). C’est tout simplement parce qu’il rend aisé l’apprentissage de la langue Tamazighte, permet de rapprocher les 2ème et 3ème générations de Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), ou maghrébins plus généralement, à leur culture ancestrale par des méthodes ultramodernes, et fluidifie la communication entre touristes, investisseurs et autochtones. En effet, les communautés algérienne, tunisienne, libyenne, malienne, française, belge et canadienne, qui en ont eu vent lors de salons internationaux ont bien accueilli le CD.
Ceux qui connaissent Eclisse. Com ne sont aucunement surpris par la conception de ce chef-d’oeuvre. Pour rappel, cette structure a à son actif la création de plusieurs CD ROM sur le tourisme, sur la promotion numérique de sociétés nationales et internationales, sur la capitalisation des colloques et des salons sur support numérique.

L’écriture, aussi

Selon M. Mihamou, Directeur Général d’Eclisse. Com, c’est en se basant sur l’évolution pédagogique pour l’apprentissage d’une langue, qu’a été conçu le contenu de ce premier niveau. Il comprend 8 modules traitant les thèmes de l’Alphabet Tifinaghe, le Corps Humain, les Membres de la Famille, les Chiffres, les Couleurs, le Temps, la Nourriture, et la Faune et la Flore. Enrichis avec des exercices d’auto-évaluation pour chaque module, le CD regroupe plus de 500 mots de vocabulaire Amazighe. Un sacré démenti à certains faiseurs d’histoire. Qui a voulu annihiler l’apport écrit des peuples vernaculaires ? Les Imazighn (voir lexique) n’ont-ils pas eu autant de mérites que les phéniciens, les sumériens, les égyptiens de l’époque pharaonique, les chinois...?
Ce n’est là qu’une première étape, car une série de trois autres niveaux et un dictionnaire multimédia, sont aussi en chantier.
D’autres versions en Anglais, en Espagnol, en Allemand, en Hollandais et en Arabe sont en chantier, nous apprend-t-on. Relativement aux trois autres niveaux envisagés (courant 2004 ), ils seront basés sur des mises en situation réelle, avec des scénarios, suivis par des chargés de production, des pédagogues et des producteurs de contenu de haut niveau, des chercheurs dans le patrimoine national, en général, et berbère en particulier. La diaspora lui réserve un excellent accueil. Nombreux à l’extérieur, le peuple Amazighe, qui compte, rien qu’en France, quelque 2,3 millions d’âmes dont pas moins de 800.000 en Ile de France l’a déjà adopté. Après une présentation à la chaîne de télévision « Berbère TV » qui émet depuis Paris, les concepteurs sont en train d’adapter une version TV, qui sera diffusée à partir de mai, à raison de 7 à 10 mn par jour. M. Mihamoui est donc très optimiste, pour l’avenir de cet instrument. Toutefois, il lance un appel pour plus de soutien, de sponsors, afin d’offrir le CD à un prix symbolique. « Lors d’un colloque organisé par l’Etat, j’ai eu à évoquer l’intérêt de l’introduction des NTIC dans l’apprentissage d’une langue » rappelle M. Mihamou. La balle est donc dans le camp des pouvoirs publics, du côté du ministère de l’Éducation Nationale (MEN) pour une utilisation dans l’enseignement, vu l’introduction récente de la langue dans le cursus scolaire au Maroc.
Quant à la distribution du CD ROM, des contacts sont en cours avec les grands distributeurs au Maroc et à l’étranger. Déjà, des agences de voyages ainsi que la compagnie nationale Royal Air Maroc pour le Skyshop (vente à bord des avions de la RAM) ont commencé à l’écouler.
Gageons que, bientôt l’Espéranto, qui comme toute langue non statique évolue, intégrera sous peu quelques vocables Tamazighte.

La nouvelle Tribune

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Confessions d'un djihadiste marocain : Les Marocains s'entretuent en SyrieConfessions d’un djihadiste marocain : Les Marocains s’entretuent en Syrie
Rachid Lemlihi, Marocain qui combattait en Syrie, de retour au Maroc (il est actuellement en prison), a un message pour les personnes qui...
Transit MRE : les nouveautés 2014 à connaître Transit MRE : les nouveautés 2014 à connaître
La campagne d’accueil des Marocains résidants à l’étranger mérite bien son nom cette année. Quelques tracas habituels des MRE ont, déclare-t-on, été...
Cinéma au Maroc : 22 tournages et 500 millions de dirhams en 6 moisCinéma au Maroc : 22 tournages et 500 millions de dirhams en 6 mois
Plus de 500 millions de dirhams ont été investis en six mois dans le tournage de 22 productions cinématographiques et télévisuelles étrangères au...
Scandale sexuel à la prison d'Aït MelloulScandale sexuel à la prison d’Aït Melloul
Des photos mettant en scène sur internet l’un des responsables de la prison locale d’Aït Melloul, région d’Agadir, dans des postures sexuelles avec un...
Une "publicité érotique" tournée en partie sur Al Aoula, fait polémique au MarocUne "publicité érotique" tournée en partie sur Al Aoula, fait polémique au Maroc
"Une publicité érotique" tournée en partie par des étudiants de l’université Al Akhawayn, d’Ifrane, dans un des studios de la première chaîne de...
Des chirurgiens marocains réimplantent le pénis coupé d'un hommeDes chirurgiens marocains réimplantent le pénis coupé d’un homme
Une équipe de sept chirurgiens marocains de l’hôpital universitaire de Fès, ont réussi à réimplanter le pénis d’un patient de 35 ans, victime d’une...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014