>

Accrochages entre pro et anti constitution dimanche

20 juin 2011 - 10h32
Accrochages entre pro et anti constitution dimanche

De nombreuses manifestations prévues dimanche au Maroc, auraient été repoussées par des citoyens qui ont organisé des contre-manifestations pour scander "Oui à la constitution" et "Vive le Roi". Seules les marches de Casablanca, Marrakech et Tanger ont réussi à s’imposer.

A Rabat, le Mouvement du 20 février avait prévu de lancer dimanche après-midi, une marche depuis le quartier populaire de Takaddoum, avant de se voir chasser par les habitants de ce quartier réputé difficile.

Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour libérer les membres du Mouvement retenus par les habitants du quartier qui criaient haut et fort "le peuple appelle le mouvement du 20 février à dégager".

A Casablanca, une marche dominée par le mouvement Al Adl Wal Ihssane, qui devait partir du quartier populaire Al Amal, a elle aussi été encerclée par des citoyens chantant l’hymne national. Des musiciens (dkaykia) venus avec leur matériel accompagnaient les contre-manifestants.

Certaines sources accusent les autorités et les élus locaux d’avoir rassemblé près d’un millier de citoyens pour saboter cette marche, moyennant de l’argent.

Les manifestants ont tout de même réussi à lancer la marche en changeant le lieu de départ afin d’éviter les affrontements. Près de six mille personnes auraient participé à cette manifestation pour protester contre le projet de réforme de la constitution et appeler au boycott du référendum.

Le Mouvement du 20 février a eu du mal à mobiliser les gens dans plusieurs autres villes du Royaume, où plus de 100.000 personnes seraient sortis pour scander leur attachement au Roi et appelé à voter pour la constitution, dont près de 30.000 personnes dans la seule ville de Safi.

Des marches ont pourtant bien eu lieu à Tanger et Marrakech, où les manifestants ont appelé à une constitution démocratique et une véritable monarchie parlementaire.

Le projet de réforme de la constitution approuvé à l’unanimité par les partis politiques, n’a été refusé que par le Parti socialiste unifié. Celui-ci s’oppose à la nouvelle réforme qui ne répondrait pas aux revendications de monarchie parlementaire.

Dans son discours du vendredi, le Roi Mohammed VI, a appelé les marocains à voter oui à la nouvelle constitution, qui limitera ses propres pouvoirs au dépend d’un chef de gouvernement aux prérogatives très élargies.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Un homme arrêté à Casablanca pour l'agression de deux JuifsUn homme arrêté à Casablanca pour l’agression de deux Juifs
L’homme qui a agressé deux Marocains de confession juive ces derniers jours à Casablanca, a été arrêté par la police. L’agresseur leur reprochait,...
Une Marocaine harcelée sexuellement par deux policiers à DubaïUne Marocaine harcelée sexuellement par deux policiers à Dubaï
Deux officiers de la police de Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, ont été accusés par une Marocaine en situation irrégulière de lui avoir demandé une...
Israël : Non, ce ne sont pas des drapeaux marocainsIsraël : Non, ce ne sont pas des drapeaux marocains
La photo illustrant un article publié par le journal le Figaro et représentant des chars israéliens évacuant les territoires palestiniens occupés, a...
Le tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un busLe tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un bus
Un bus de transport urbain a percuté de plein fouet un tramway à Casablanca mardi vers 16h30, au croisement des boulevards Oum Rabii et Sidi...
Al Hoceima : le Roi Mohammed VI rend justice à des MRE dupés par un géant de l'immobilierAl Hoceima : le Roi Mohammed VI rend justice à des MRE dupés par un géant de l’immobilier
Le Roi Mohammed VI, actuellement en visite dans la région du Rif, vient de donner ses hautes instructions pour que soit trouvée une solution aux...
Une affaire de photos pornographiques secoue le lycée Lyautey de CasablancaUne affaire de photos pornographiques secoue le lycée Lyautey de Casablanca
Depuis quelques jours, un compte Instagram diffuse des photos de jeunes lycéens du Lycée Lyautey, à Casablanca, sur internet. Le compte est fermé...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014