>

Association Amal : un peu d’espoir pour les orphelins du Maroc

9 février 2004 - 11h42
Association Amal : un peu d'espoir pour les orphelins du Maroc

« Apporter une aide aux enfants orphelins du Maroc par la collecte de médicaments, matériels et équipements médicaux, et par leur envoi auprès de la Fondation Hassan II pour une redistribution aux organismes et associations à vocation sociale et de santé accueillant ces enfants orphelins. »

Tout est dit, mais derrière la raison explicitée de cette nouvelle association, constituée le jeudi 9 octobre 2003, il y a des femmes et des hommes. A l’origine de cette idée généreuse une Marocaine qui a fait de cet objectif son but dans la vie : Drissia Cherrak, arrivée en France il y a presqu’une trentaine d’années, a décidé que sauver des vies et soulager la douleur parmi les plus démunis est un challenge impératif.
En compagnie de Charlotte Garcia, née à Casablanca et fortement nostalgique du pays de sa naissance et de son enfance outre-Méditerrannée, et de Philippe Émourgeon, Drissia a déjà jeté des bases solides. Auprès de ses proches, au Maroc, qui lui ont permis de prendre contact avec la famille royale et les instances de la Santé, elle a commencé à structurer son dispositif d’intervention. A la mi-février elle sera de nouveau auprès des dirigeants marocains pour confirmer ses options. L’association s’appelle Espoir et ceux qui attendent le début de son action concrète n’en manquent pas.
Quand Drissia se lance avec conviction dans son plaidoyer personne ne peut rester indifférent : « Par exemple, il y a des appareils de dyalise qui sont dans les hôpitaux. et pas de produit pour les faire tourner !.. Nous allons en priorité contacter les laboratoires et les donateurs, pour trouver des fonds, mais surtout des médicaments et les fournitures nécessaires au fonctionnement des machines. Il y a aussi des enfants en attente de greffe, de rein par exemple, avec des donneurs connus, mais pas de traitement anti-rejet. Il n’est donc pas possible d’opérer. Je suis employée dans le milieu médical et je sais ce qu’il serait possible de faire. »
Charlotte Garcia est en charge du secrétariat et Philippe Émourgeon de la trésorerie, le siège est provisoirement au domicile de Drissia qui espère bien obtenir un petit local et quelques matériels de communication pour accélérer la réalisation de son projet. Évidemment toutes les bonnes volontés actives seront les bienvenues.

Bernard DUFOUR pour Le Bien Public

Association Amal. - Drissia Cherrak, 14B, résidence Debussy, rue Jean-Baptiste-Greuze, 21000 Dijon-0673 1234 00.

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Le Maroc n'est pas à l'abri des tsunamisLe Maroc n’est pas à l’abri des tsunamis
Les efforts entrepris ces dernières années au niveau des systèmes d’alerte contre les tsunamis au Maroc ont, semble-t-il, commencé à porter leurs...
Badr Hari gagne par KO contre Arnold OborotovBadr Hari gagne par KO contre Arnold Oborotov
Le kick-boxeur marocain Badr Hari a gagné ce soir contre le lituanien Arnold Oborotov par KO après une minute de combat, lors d’un gala à...
Le Maroc alerte l'Espagne : 3000 jihadistes sont de retourLe Maroc alerte l’Espagne : 3000 jihadistes sont de retour
Les services de sécurité marocains ont alerté les autorités espagnoles du retour de Syrie et d’Irak de plus de 3000 Marocains. Ces présumés...
Les cellules dormantes de l'Etat islamique menacent le MarocLes cellules dormantes de l’Etat islamique menacent le Maroc
Un rapport publié par l’agence Middle East Newsline, cité par « Al Massae », met en garde contre les cellules dormantes au Maroc appartenant à l’Etat...
Mounir El Haddadi n'a pas choisi le Maroc en raison d'erreurs sur son passeportMounir El Haddadi n’a pas choisi le Maroc en raison d’erreurs sur son passeport
Le choix de Mounir El Haddadi de jouer pour l’équipe espagnole au lieu des Lions de l’Atlas, n’a toujours pas été acceptée par les officiels du...
Pays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué IsraëlPays-Bas : une Marocaine suspendue pour avoir critiqué Israël
Il ne fait pas bon de critiquer Israël, surtout quand on est employé par le ministère de la Défense et de la Justice néerlandais. C’est la mésaventure...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014