>

Association Amal : un peu d’espoir pour les orphelins du Maroc

9 février 2004 - 11h42
Association Amal : un peu d'espoir pour les orphelins du Maroc

« Apporter une aide aux enfants orphelins du Maroc par la collecte de médicaments, matériels et équipements médicaux, et par leur envoi auprès de la Fondation Hassan II pour une redistribution aux organismes et associations à vocation sociale et de santé accueillant ces enfants orphelins. »

Tout est dit, mais derrière la raison explicitée de cette nouvelle association, constituée le jeudi 9 octobre 2003, il y a des femmes et des hommes. A l’origine de cette idée généreuse une Marocaine qui a fait de cet objectif son but dans la vie : Drissia Cherrak, arrivée en France il y a presqu’une trentaine d’années, a décidé que sauver des vies et soulager la douleur parmi les plus démunis est un challenge impératif.
En compagnie de Charlotte Garcia, née à Casablanca et fortement nostalgique du pays de sa naissance et de son enfance outre-Méditerrannée, et de Philippe Émourgeon, Drissia a déjà jeté des bases solides. Auprès de ses proches, au Maroc, qui lui ont permis de prendre contact avec la famille royale et les instances de la Santé, elle a commencé à structurer son dispositif d’intervention. A la mi-février elle sera de nouveau auprès des dirigeants marocains pour confirmer ses options. L’association s’appelle Espoir et ceux qui attendent le début de son action concrète n’en manquent pas.
Quand Drissia se lance avec conviction dans son plaidoyer personne ne peut rester indifférent : « Par exemple, il y a des appareils de dyalise qui sont dans les hôpitaux. et pas de produit pour les faire tourner !.. Nous allons en priorité contacter les laboratoires et les donateurs, pour trouver des fonds, mais surtout des médicaments et les fournitures nécessaires au fonctionnement des machines. Il y a aussi des enfants en attente de greffe, de rein par exemple, avec des donneurs connus, mais pas de traitement anti-rejet. Il n’est donc pas possible d’opérer. Je suis employée dans le milieu médical et je sais ce qu’il serait possible de faire. »
Charlotte Garcia est en charge du secrétariat et Philippe Émourgeon de la trésorerie, le siège est provisoirement au domicile de Drissia qui espère bien obtenir un petit local et quelques matériels de communication pour accélérer la réalisation de son projet. Évidemment toutes les bonnes volontés actives seront les bienvenues.

Bernard DUFOUR pour Le Bien Public

Association Amal. - Drissia Cherrak, 14B, résidence Debussy, rue Jean-Baptiste-Greuze, 21000 Dijon-0673 1234 00.

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Casablanca : un couple de vieillards étranglé pour de l'argentCasablanca : un couple de vieillards étranglé pour de l’argent
Un couple de vieillards a été retrouvé samedi à Hay Mohammadi, à Casablanca par les gendarmes. Ils auraient été étranglés pour de...
Le combat de Badr Hari et Patrice Quarteron annuléLe combat de Badr Hari et Patrice Quarteron annulé
Le combat entre le kick-boxeur marocain Badr Hari et le Français Patrice Quarteron vient d’être annulé. Voici pourquoi.
Dans le coma, une Marocaine demande le divorce suite à un mariage blancDans le coma, une Marocaine demande le divorce suite à un mariage blanc
Le tribunal de Maastricht aux Pays-Bas a refusé la demande de divorce d’une Marocaine qui avait été mariée de force, parce qu’elle se trouve dans le...
Mort d'Abdellah BahaMort d’Abdellah Baha
Abdellah Baha, ministre d’Etat sans portefeuille du gouvernement d’Abdelilah Benkirane, est mort aujourd’hui à Bouznika, après avoir été percuté par...
Un fourgon arrivant du Maroc immobilisé pour une surcharge de 1500 kgUn fourgon arrivant du Maroc immobilisé pour une surcharge de 1500 kg
Un fourgon en provenance du Maroc a été immobilisé aujourd’hui par la gendarmerie à Carcassonne, dans le sud de la France, pour une surcharge record...
Un homme enferme son fils dans une étable pendant 10 ans Un homme enferme son fils dans une étable pendant 10 ans
Encore une affaire de séquestration au Maroc. Un homme a enfermé son fils pendant plusieurs années dans une étable d’une ferme se trouvant près d’El...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014