Recherche

La construction de la grande Mosquée de Marseille annulée

30 octobre 2011 - 10h00 - Monde

Le permis de construire de la Grande Mosquée de Marseille a été annulé jeudi par le tribunal administratif de Marseille, qui justifie sa décision par les incertitudes quant aux modalités de stationnement prévues. L’opposition des habitants et commerçants à ce projet a également été prise en compte par le tribunal.

Le rapporteur Renaud Thiele, reconnaissant que le parking de 450 places que la communauté urbaine de Marseille compte construire dans une zone voisine répondrait parfaitement aux besoins en stationnement de la mosquée, explique ne pas pouvoir se fier à ce projet puisqu’il n’y a "pas de programmation ni d’engagement ferme et définitif" de la part de la communauté urbaine.

Pour justifier l’annulation du permis de construire, le tribunal a également pointé du doigt "l’insuffisance du document graphique permettant d’apprécier l’insertion du projet de construction par rapport aux constructions avoisinantes, son impact visuel ainsi que le traitement des accès et du terrain".

La construction de la Grande mosquée, en suspens depuis dix huit mois faute de financement, devait démarrer en février 2012.

A Marseille, ville qui compte 250.000 musulmans, 63 lieux de prières sont mis à la disposition de la communauté musulmane, pour la plupart aménagés aux rez-de-chaussée de bâtiments HLM.

Norredine Cheikh, ancien président de l’association de la mosquée de Marseille, cité par le quotidien "La Marseillaise" est convaincu que "l’on n’a pas voulu de cette mosquée". Le Président de Marseille Provence Métropole, Eugène Caselli, ne comprend pas cette annulation ni "pourquoi le parking doit être opérationnel avant l’ouverture de la mosquée".

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact