Recherche

Des lycéens violemment réprimés

9 avril 2003 - 06h43 - Monde

Jeudi 27 mars. Lycée Ibn Sina, Souissi, Rabat. A l′instar de nombreux lycéens marocains, ceux d′Ibn Sina ont voulu témoigner leur indignation et leur colère contre une guerre injuste, contre les crimes perpétrés à l′encontre du peuple irakien par la coalition anglo-américaine

Ainsi, pancartes et slogans fleurissent devant l′établissement. Des CMI font face aux lycéens qui les haranguent. Jusque-là, rien de bien méchant et tout se déroule dans une ambiance plutôt bon enfant. Jusqu′à...ce que le chef des CMI, voulant impressionner les jeunes, s′approche et glisse à terre. Bien sûr, rires des lycéens, quolibets...Et, réaction en chaîne, les flics durcissent le ton et chargent. Bilan : plusieurs blessés, conduits par leurs parents à l′hôpital Avicenne. Deux élèves de terminale sont arrêtées et conduites au poste. Elles étaient visiblement les meneuses et scandaient les slogans que leurs camarades reprenaient en chœur. L′une d′elles, voyant un policier se diriger vers elle, rentre dans l′enceinte du lycée, restée ouverte, pour s′y cacher. Du coup, le flic hésite et reste à l′extérieur. Il n′y rentrera, qu′après invitation du proviseur. Chacun appréciera. D′après plusieurs témoins, la même, voulant se débattre dans l′estafette, s′est vue arracher son pantalon par l′un des flics ainsi que son hijab. L′autre, s′est pris une gifle dans la foulée. Elles resteront finalement plusieurs heures au poste avant d′être relâchées. D′après nos informations, aucun dégât matériel, aucun dommage pouvant justifier une telle attitude n′avait été causé. Messieurs les policiers, un peu moins de susceptibilité en ces temps agités ne fera qu′apaiser un climat déjà suffisamment tendu.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact