>

Driss Ben Ali : "Il ne faut pas tuer l’espoir du Maroc"

3 mai 2011 - 11h15
Driss Ben Ali : "Il ne faut pas tuer l'espoir du Maroc"

Les attentats de Marrakech ont été commis soit par Al Qaïda, qui aurait voulu venger les salafistes marocains, soit par le Polisario ou par des groupes de pression avec pour but de bloquer le processus de réformes en cours au Maroc, a expliqué Driss Ben Ali, économiste marocain, au site d’information Rue89.

Spécialiste du Maghreb, le professeur Ben Ali estime qu’il faut renforcer le front interne du pays pour "permettre au Maroc de traverser cette zone de turbulences sans trop de dégâts", rappelant au passage les principales avancées réalisées par le Maroc depuis le discours royal du 9 mars dernier.

Le Maroc émet aujourd’hui des signaux positifs qu’il faut conforter pour aller jusqu’au bout des réformes, et ne pas commettre l’erreur fatale de "tuer l’espoir dans ce pays", explique Ben Ali qui pense qu’une "répression aveugle" pourrait conduire le Maroc vers des horizons inconnus.

Les partis politiques qui occupent la scène nationale n’ont plus aucune crédibilité. Le Parti Justice et Développement (PJD), "qui est un parti makhzénien" est à afficher sur la même enseigne, renchérit Ben Ali, qui estime que le Mouvement du 20 février est "hétérogène" et devrait déboucher sur une organisation avant d’être absorbé par des opportunistes.

Ben Ali, qui considère que le Makhzen est une "structure archaïque mais très sophistiquée", pense que le Maroc a plus d’acquis que l’Algérie et la Tunisie et que le pays devrait poursuivre le processus des réformes pour que l’exception marocaine puisse aboutir.

Pour éviter que le Maroc ne soit ravagé par une tempête, il ne faut surtout pas briser l’élan en cours, conclut Ben Ali, qui estime que l’avenir du Maroc dépend avant tout d’une bonne constitution.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Une journaliste égyptienne insulte le Maroc puis s'excuse le lendemainUne journaliste égyptienne insulte le Maroc puis s’excuse le lendemain
Après s’être acharnée, mardi, sur le gouvernement Benkirane et le peuple marocain, dans son émission télévisée "la matinée de On TV", l’animatrice...
Un Juif Marocain à Marrakech : "Israël terroriste, il tue nos frères palestiniens"Un Juif Marocain à Marrakech : "Israël terroriste, il tue nos frères palestiniens"
Un Marocain de confession juive a suscité l’étonnement mardi 12 août à Marrakech, en sortant de sa maison en criant à haute voix : "Israël terroriste....
Voulant fêter la victoire de la Belgique, un Marocain meurt après une chuteVoulant fêter la victoire de la Belgique, un Marocain meurt après une chute
Un Marocain, qui célébrait la victoire de la Belgique sur l’Algérie, vient de mourir des suites d’une chute. Il est tombé d’une statue. L’homme n’est...
Un serval donné pour éteint au Maroc photographié dans l'AtlasUn serval donné pour éteint au Maroc photographié dans l’Atlas
Un serval (Leptailurus serval), félidé de taille moyenne, jadis très courant au Maroc, a été aperçu et même photographié, en avril dernier, par un...
Confessions d'un djihadiste marocain : Les Marocains s'entretuent en SyrieConfessions d’un djihadiste marocain : Les Marocains s’entretuent en Syrie
Rachid Lemlihi, Marocain qui combattait en Syrie, de retour au Maroc (il est actuellement en prison), a un message pour les personnes qui...
Une lycéenne marocaine qui assistait sa mère malade au Maroc est sommée de quitter la FranceUne lycéenne marocaine qui assistait sa mère malade au Maroc est sommée de quitter la France
Hajar est une lycéenne marocaine de 19 ans qui vit (pour le moment) à Paris. Ayant rejoint sa mère hospitalisée au Maroc pour l’assister pendant une...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014