>

La franc-maçonnerie fleurie au Maroc

8 avril 2011 - 08h00
La franc-maçonnerie fleurie au Maroc

Fascinante et intrigante à travers le monde, la franc-maçonnerie au Maroc n’a jamais vécu dans la clandestinité. Driss Basri, l’ex ministre de l’intérieur, et Ahmed Reda Guedira, ex conseiller de feu Hassan II, ou encore Moulay Ahmed Alaoui, un autre puissant vizir, n’ont jamais caché leur appartenance à cette confrérie.

Une enquête publiée cette semaine par Jeune Afrique, revient sur l’histoire de la franc maçonnerie en Afrique et notamment au Maroc, où cette confrérie qui regroupait sultans, nationalistes et juifs marocains, aurait implanté sa Loge Maçonnique à Tanger dès 1867.

La franc maçonnerie qui aurait été un rempart face à la montée de l’islamisme au Maroc, explique Jeune Afrique, compte environ 200 membres, répartis en trois loges : la Grande Loge du Royaume du Maroc (GLRM, indépendante), la Grande Loge du Maroc (GLM) et la Grande Loge Régulière du Royaume du Maroc (GLRRM).

Après un passage à vide de plusieurs années, les travaux maçonniques ont repris de plus belle depuis le 15 juin 2000 à Marrakech, grâce à la Grande Loge Régulière du Royaume du Maroc.

Le grand maître de la GLRM, Bouchaïb El Kouhi, ingénieur de son état, indique ainsi que sa loge recrute 15 nouveaux frères chaque année, à l’occasion de cinq ateliers organisés à Rabat, Casablanca, Fès, Marrakech et El Jadida.

Le juriste et grand maître de la GLRRM, Saâd Lahrichi, affirme quant à lui que sa confrérie n’est pas dans une "logique de recrutement à tout prix", au risque de verser dans la médiocrité "loin des valeurs morales qu’ils prônent".

Aujourd’hui, les francs-maçons marocains cultivent beaucoup de secrets autour de leur existence. Ils prétendent militer pour un Maroc meilleur et sont censés s’enrichir mutuellement. Au lieu de cela, ils sont devenus un "cercle de réflexion élitiste" estime ainsi un jeune médecin marocain, franc-maçon convaincu.

- Par: Jalil Laaboudi


Ces articles peuvent vous intéresser
Décès de Hicham Fani dit « Tikouta »Décès de Hicham Fani dit « Tikouta »
L’humoriste marocain Tikouta, de son vrai nom Hicham Fani, est décédé ce lundi 26 janvier, des suites d’une longue maladie.
Le Roi Mohammed VI interdit à Ouzzine d'assister à la finale du MundialitoLe Roi Mohammed VI interdit à Ouzzine d’assister à la finale du Mundialito
Le Roi Mohammed VI a demandé au chef du gouvernement une enquête approfondie sur la pelouse du Stade Moulay Abdellah et ordonné la suspension de...
Les Marocains parlent de leur sexualitéLes Marocains parlent de leur sexualité
Un sondage réalisé par le HuffPost Maroc révèle les rapports qu’entretiennent les Marocains avec leur sexualité. Ils sont étonnants, découvrons les...
Charlie Hebdo : Charles Pasqua appelle la France à reprendre les relations sécuritaires avec le MarocCharlie Hebdo : Charles Pasqua appelle la France à reprendre les relations sécuritaires avec le Maroc
L’ancien ministre de l’Intérieur Charles Pasqua a appelé la France à reprendre d’urgence les relations sécuritaires avec le Maroc. Cette réaction fait...
Etats-Unis : l'agresseur de Younes Adlan a été arrêtéEtats-Unis : l’agresseur de Younes Adlan a été arrêté
Quelques jours après la diffusion d’un appel à témoins, la police de Miami a annoncé vendredi l’interpellation d’un homme accusé d’avoir agressé...
Ebola : le Maroc distribue gratuitement plus de 800 portables aux voyageursEbola : le Maroc distribue gratuitement plus de 800 portables aux voyageurs
Pour faire face à la maladie et surtout prévenir tout cas de virus d’Ebola, le Maroc a distribué plus de 800 téléphones aux voyageurs en provenance des...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014