Recherche

France : les grandes surfaces évitent les querelles religieuses autour du Ramadan

3 août 2011 - 13h17 - Société

Les grandes surfaces se mettent à l’heure du Ramadan en France, où le commerce du halal a réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros en 2010. Pourtant, rares sont les supermarchés qui communiquent ouvertement autour du mois de Ramadan, car pour certains d’entre eux l’Islam n’aurait pas bonne presse en France.

Seuls Grand Frais, Casino et sa filiale hard-discount Leader Price, osent des catalogues dédiés spécialement à Ramadan. Les autres grandes surfaces préfèrent elles, parler de "culture orientale" ou de "saveurs d’orient", qui ne sont en fait que des arguments de vente pour ne pas parler ouvertement de Ramadan, afin d’éviter les "querelles communautaires ou religieuses", explique l’anthropologue Florence Bergeaud-Blacker, au Figaro.

Le juteux marché du Ramadan intéresse donc les grandes surfaces, mais elles préfèrent en parler en n’abordant que l’aspect "culturel", avec des "accents coloniaux", qui suscitent la colère des musulmans, mais sont acceptés par les non-musulmans, estime Florence Bergeaud-Blacker.

Selon l’anthropologue française, cette tendance permettra le développement de ce commerce dans les supérettes de quartier, favorisant ainsi un ciblage par zones géographiques, à savoir que les musulmans sont déjà concentrés dans des régions bien déterminées.

A Casino, qui distribue ouvertement des catalogues spécial Ramadan et propose aussi sa marque halal Wassila, la tendance ne serait que pure hypocrisie selon ses détracteurs, en raison de sa présence dans certains pays du golf.

Carrefour, lui, malgré ses différentes implantations dans plusieurs pays arabes, affiche depuis début 2011, sa marque Carrefour Halal, mais ne parle jamais de Ramadan dans ses catalogues.

Si les grandes surfaces françaises préfèrent "faire profil bas sur Ramadan", sous prétexte que "le milieu sociologique français n’est pas encore prêt", fait remarquer Cedomir Nestorovic, auteur de Marketing en environnement islamique, ces commerces n’ont pourtant pas autant d’états d’âme lorsqu’il s’agit de faire des promotions pour Noël, Pâques ou le nouvel an chinois.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact