>

Karim Debbouze aurait menacé l’humoriste Abderraouf

26 septembre 2011 - 10h46
Karim Debbouze aurait menacé l'humoriste Abderraouf

Karim Debbouze, frère de Jamel Debbouze et gérant de la société organisatrice du Festival international du rire de Marrakech, aurait envoyé un texto à l’humoriste marocain Abderrahim Tounsi alias Abderraouf, le sommant de se taire sur la polémique soulevée par ce dernier dans la presse marocaine, à laquelle il avait indiqué ne pas avoir reçu l’intégralité de son cachet pour sa participation au Marrakech du rire.

Le frère de l’humoriste franco-marocain aurait même menacé Abderraouf de poursuites judiciaires pour diffamation à l’encontre de Jamel Debbouze, s’il continuait à alimenter la presse avec des informations sur la somme qui lui serait encore due.

Contacté par le quotidien Akhbar Al Yaoum, Abderraouf affirme qu’il s’était mis d’accord avec les organisateurs du festival pour un cachet de 20.000 dirhams. Mais un mois après le festival, le comédien n’aurait reçu que 14.000 dirhams.

En contactant une responsable française de la société, celle-ci lui aurait répondu qu’il recevrait bientôt les 6000 dirhams restants, avant de se rétracter et de lui répondre que cette somme représente en fait la valeur de l’impôt prélevé. Pourtant, les artistes en sont exonéré au Maroc.

Déçu, Abderraouf a alors appellé Karim Debbouze et informé qu’il compte faire part de sa mésaventure à la presse et éventuellement poursuivre sa société en justice. Celui-ci, lui aurait répondu "fais ce que tu veux et écris ce que tu veux".

Par la suite, Abderraouf aurait reçu le sms suivant de Karim Debbouze : "Je fais stopper immédiatement le virement qui est en cours si je vois un article mensonger sur mon frère et je vous fais un procès pour diffamation. J’ai des contrats signés à l’appui. Je vous conseille de rester à votre place et d’attendre votre argent. Maintenant vous êtes le seul décideur de la suite des événements . Je vais me renseigner sur cette photo qui risque de vous coûter beaucoup plus cher que 6000 dirhams".

- Par: Jalil Laaboudi


Ces articles peuvent vous intéresser
Vidéo : "ma femme m'a quitté pour aller faire le djihad en Syrie"Vidéo : "ma femme m’a quitté pour aller faire le djihad en Syrie"
Témoignage d’un jeune Marocain dont la presse a beaucoup parlé il y a quelques semaines. Sa femme, sans le prévenir, est partie en Syrie pour...
Le président mauritanien critiqué pour avoir célébré un mariage à la marocaine à sa filleLe président mauritanien critiqué pour avoir célébré un mariage à la marocaine à sa fille
Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est sous le feu des critiques depuis qu’il a organisé un mariage à la marocaine à sa...
La course au surarment entre l'Algérie et le Maroc est très préoccupanteLa course au surarment entre l’Algérie et le Maroc est très préoccupante
La course à l’armement entre l’Algérie et le Maroc a pris des proportions préoccupantes ces dernières années. C’est le constat soulevé par le professeur...
Maroc : les villes où les températures atteindront -10 degrésMaroc : les villes où les températures atteindront -10 degrés
Les températures atteindront moins 10 degrés dans plusieurs régions du Maroc à partir d’aujourd’hui. Cette vague de froid devrait se poursuivre jusqu’à...
Meurtres à Meknès : un proche raconte ce qui s'est passéMeurtres à Meknès : un proche raconte ce qui s’est passé
Un homme en instance de divorce a tué sa femme, son beau-frère et sa belle-mère. 2m a interrogé des proches de la famille qui racontent ce qui s’est...
Maroc : pour empêcher la corruption, des employés privés de tenues avec pochesMaroc : pour empêcher la corruption, des employés privés de tenues avec poches
Pour lutter contre la corruption qui sévit dans ses rangs, l’autorité du Port Tanger-Med (au nord du Maroc) a décidé d’adopter des tenues sans poches...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015