>

Le marché noir du tabac bat son plein au Maroc

1er septembre 2003 - 13h07
Le marché noir du tabac bat son plein au Maroc

Le phénomène semble prospérer à vue d’oeil surtout après l’augmentation des prix de vente des tabacs manufacturés, depuis le 04 août 2003. Une décision à la suite de laquelle les différents paquets de cigarettes se vendent désormais à un prix un peu plus élevé allant de 40 centimes à 3 dirhams, selon la marque.

Les cigarettes Dunhill, Marvel, Koutoubia, Louka, Marquise, Gitanes, Gauloises et Royale ultra légère ont été les plus touchées par la hausse intervenue quelques semaines après l’acquisition par Altadis de 80% de la Régie des Tabacs. La marque Anfa a été l’unique marque à avoir échappé à une nouvelle tarification.

Ce qui ouvre presque fatalement de grandes portes au marché noir dont les réseaux se reproduisent en continu dans nos quartiers et rend encore plus difficile la lutte contre ce phénomène. Et ce, au moment où l’Organisation mondiale des douanes, siégeant à Bruxelles, affiche un certain optimisme par l’annonce d’une baisse de 50% de ce type de trafic, sur le plan international, par rapport à 1997.

Cet organisme estime qu’actuellement il y a près de 200 milliards de cigarettes qui circulent de manière frauduleuse à travers le monde. Alors que ce nombre était double en 1997. Ce qui prouve donc pour les experts en la matière qu’au niveau mondial, les contrôles des frontières par les services de douanes se sont endurcis. Toutefois, ce n’est pas toujours facile de détecter le trafic des cigarettes. Car, comme l’a souligné le porte-parole de JT Internationale (une des trois grandes compagnies de l’industrie du tabac), la contrefaçon des emballages des paquets de cigarettes de grandes marques constitue à présent la plus grosse difficulté de lutte contre ce marché occulte.

Selon la même source, la Chine est le pays le plus touché par ce type de contrefaçon avec des saisies annuelles atteignant un record de 100 millions.

Le marché de la contrefaçon s’est même doté d’usines spécialisées qui ont été découvertes en Amérique du Sud, en Slovénie, en Albanie, en Bulgarie et en Russie, entre autres pays.

Dans le monde arabe, c’est à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, que des enquêteurs ont découvert une usine équipée d’un matériel sophistiqué d’une valeur de 20 millions de dollars pour copier l’emballage d’une grande marque de cigarette.

Au Maroc, la contrebande semble se construire des réseaux tentaculaires. La moyenne des saisies annuelles est évaluée à pas moins de 700.000 paquets. Le manque à gagner pour la Régie des Tabacs a atteint, en 2001, 706 millions de dirhams.

liberation.ma



Ces articles peuvent vous intéresser
Le Roi Mohammed VI fait un baisemain à la première dame de Côte d'IvoireLe Roi Mohammed VI fait un baisemain à la première dame de Côte d’Ivoire
Le baisemain fait dimanche par le Roi Mohammed VI à l’épouse du président ivoirien Alassane Ouattara, a beaucoup surpris les Marocains. Le fait que...
Lalla Salma et Cheikha Mozah font du tourisme au MarocLalla Salma et Cheikha Mozah font du tourisme au Maroc
La princesse Lalla Salma, épouse du Roi Mohammed VI et Cheikha Mozah, épouse du Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani-, ancien Emir du Qatar, ont...
Karim Zaz, ancien patron de Wana, en détention provisoireKarim Zaz, ancien patron de Wana, en détention provisoire
Karim Zaz, ancien directeur de l’opérateur téléphonique marocain Wana, arrêté mardi par la police judiciaire à Casablanca, pour sa prétendue implication...
Aïcha, Marocaine séquestrée pendant 30 ans par son frère à EssaouiraAïcha, Marocaine séquestrée pendant 30 ans par son frère à Essaouira
Un Marocain a séquestré sa sœur pendant plus de 30 ans au douar Aït Azm, à environ 70 km d’Essaouira. La femme libérée par la gendarmerie royale suite...
Le prince Moulay Ismaïl poursuit en justice les beau-frères de Moulay HichamLe prince Moulay Ismaïl poursuit en justice les beau-frères de Moulay Hicham
Le prince Moulay Ismaïl, cousin du Roi Mohammed VI, poursuit en justice pour escroquerie, "Sadreddine Benabdelali et Hassan Benabdelali",...
Maroc - Polisario : la guerre du pétroleMaroc - Polisario : la guerre du pétrole
Le Polisario vient d’accorder une licence d’exploitation au groupe britannique Rio Red Petroleum Ltd, pour explorer des "gisements de pétrole et de...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics