>

Marché immobilier marocain : qui a parlé de crise ?

10 novembre 2011 - 18h36
Marché immobilier marocain : qui a parlé de crise ?

Le secteur immobilier au Maroc se porte bien d’après le cabinet international d’intelligence économique, Oxford Business Group. Les prix de l’immobilier ont même progressé de plus de 20% dans certaines régions du pays pour une moyenne de 5% au niveau national, durant les premiers six mois de 2011.

Le think-tank britannique impute cette tendance aux importants projets immobiliers déjà réalisés ou prévus pour 2012 au Maroc, précisant que la demande en logements sociaux est en forte progression dans le pays, où plusieurs villes satellites intégrées devraient voir le jour dans les prochaines années.

Oxford Business Group rapporte que sur les 810.000 unités, que les promoteurs immobiliers se sont engagés à construire dans le pays, 736.000 contrats de vente auraient déjà été signés.

A Kénitra, les prix de l’immobilier ont progressé de 23%, soit la plus forte hausse enregistrée au Maroc, note Oxford Business Group, alors que les villes qui ont affiché les plus importantes hausses en terme de ventes sont Casablanca (34%), Marrakech (24%) et Meknès (12%). Les performances réalisées à fin juin, ont été possibles grâce au segment résidentiel qui a représenté 66% des ventes, dont 60% d’appartements.

Oxford Business Group revient dans son rapport sur les importants investissements immobiliers réalisés au Maroc, citant entre autres le projet Bab Al Bahr, qui s’étale sur une superficie de 75 hectares dans la vallée du Bouregreg à Rabat et dont le budget avoisine les 563 millions d’euros. Autre exemple , celui du plus grand centre commercial d’Afrique, le Morocco Mall de Casablanca, qui devrait ouvrir ses portes le 5 décembre prochain.

Le segment des logements sociaux, dont les ventes ont rapporté jusqu’à 30% de bénéfices aux promoteurs immobiliers, est depuis dix huit mois le secteur à investir au Maroc. De nombreux promoteurs immobiliers encouragés par la loi de finances 2010, qui leur accorde des incitations fiscales non négligeables sur les logements vendus à 250.000 dirhams, ont investi massivement dans ce secteur.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Un Marocain en lice pour la Présidence d'IsraëlUn Marocain en lice pour la Présidence d’Israël
Six candidats pour devenir Président d’Israël, un juif marocain est dans la course. Il s’agit du député centriste Meir Sheetrit, un ancien membre du...
Les MRE bientôt libérés des contraintes de l'Office des changesLes MRE bientôt libérés des contraintes de l’Office des changes
Un projet de loi, qui sera bientôt présenté par le gouvernement Benkirane, dispense les Marocains résidant à l’étranger (MRE) projetant de rentrer...
Le Roi Mohammed VI effectue la OmraLe Roi Mohammed VI effectue la Omra
Le Roi Mohammed VI devrait arriver ce lundi en Arabie Saoudite, où il effectuera la Omra (petit pèlerinage). Le Souverain marocain avait reporté ce...
Rapport américain : le Maroc a frôlé la catastrophe nucléaireRapport américain : le Maroc a frôlé la catastrophe nucléaire
Le Maroc aurait frôlé la catastrophe nucléaire si l’on en croit un rapport top secret du ministère de la Défense américain divulgué récemment....
Bac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçonsBac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçons
Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle a annoncé hier, mercredi, les tant attendus résultats du baccalauréat....
Une plage marocaine parmi les plus belles plages du mondeUne plage marocaine parmi les plus belles plages du monde
Voilà un nouveau classement qui devrait ravir les plus chauvins d’entre nous. Une plage marocaine vient d’être élue parmi les plus belles plages du...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014