>

Marché immobilier marocain : qui a parlé de crise ?

10 novembre 2011 - 18h36
Marché immobilier marocain : qui a parlé de crise ?

Le secteur immobilier au Maroc se porte bien d’après le cabinet international d’intelligence économique, Oxford Business Group. Les prix de l’immobilier ont même progressé de plus de 20% dans certaines régions du pays pour une moyenne de 5% au niveau national, durant les premiers six mois de 2011.

Le think-tank britannique impute cette tendance aux importants projets immobiliers déjà réalisés ou prévus pour 2012 au Maroc, précisant que la demande en logements sociaux est en forte progression dans le pays, où plusieurs villes satellites intégrées devraient voir le jour dans les prochaines années.

Oxford Business Group rapporte que sur les 810.000 unités, que les promoteurs immobiliers se sont engagés à construire dans le pays, 736.000 contrats de vente auraient déjà été signés.

A Kénitra, les prix de l’immobilier ont progressé de 23%, soit la plus forte hausse enregistrée au Maroc, note Oxford Business Group, alors que les villes qui ont affiché les plus importantes hausses en terme de ventes sont Casablanca (34%), Marrakech (24%) et Meknès (12%). Les performances réalisées à fin juin, ont été possibles grâce au segment résidentiel qui a représenté 66% des ventes, dont 60% d’appartements.

Oxford Business Group revient dans son rapport sur les importants investissements immobiliers réalisés au Maroc, citant entre autres le projet Bab Al Bahr, qui s’étale sur une superficie de 75 hectares dans la vallée du Bouregreg à Rabat et dont le budget avoisine les 563 millions d’euros. Autre exemple , celui du plus grand centre commercial d’Afrique, le Morocco Mall de Casablanca, qui devrait ouvrir ses portes le 5 décembre prochain.

Le segment des logements sociaux, dont les ventes ont rapporté jusqu’à 30% de bénéfices aux promoteurs immobiliers, est depuis dix huit mois le secteur à investir au Maroc. De nombreux promoteurs immobiliers encouragés par la loi de finances 2010, qui leur accorde des incitations fiscales non négligeables sur les logements vendus à 250.000 dirhams, ont investi massivement dans ce secteur.

- Par: Jalil Laaboudi


Ces articles peuvent vous intéresser
Reconnu djihadiste, un Franco-marocain a perdu sa nationalité françaiseReconnu djihadiste, un Franco-marocain a perdu sa nationalité française
Déchu de sa nationalité par décret du 28 mai dernier, Ahmed Sahnouni, homme d’origine marocaine sera définitivement fixé sur son sort aujourd’hui car...
Colère royale après la honte du Stade Moulay AbdellahColère royale après la honte du Stade Moulay Abdellah
Le général Hosni Benslimane aurait été sommé par le Roi Mohammed VI de superviser l’enquête actuellement en cours concernant la qualité de la pelouse du...
Chaud, le nouvel an à CasablancaChaud, le nouvel an à Casablanca
Comme chaque nouvel an, les forces de police étaient, hier, sur le qui-vive à Casablanca. Entre les accidents, les arrestations et les bagarres,...
James Bond en tournage à OujdaJames Bond en tournage à Oujda
Alors que l’on s’attendait au tournage du film « James Bond : Spectre » à Tanger, Daniel Craig et Sam Mendes ont été aperçus à Oujda, dans l’est du...
Maroc : vers la fin des bouteilles de gaz ?Maroc : vers la fin des bouteilles de gaz ?
Le Maroc compte investir 40 milliards de dirhams d’ici 2020 dans un vaste projet de développement de gaz naturel liquéfié (GNL), a annoncé le...
Vidéo : scène (hallucinante) de corruption de policiers marocainsVidéo : scène (hallucinante) de corruption de policiers marocains
Encore une scène qui mettra à mal le discours officiel sur la lutte contre la corruption, principalement dans les rangs de la police. Filmée par...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015