>

Maroc-Algérie : la guerre du renseignement fait rage

26 septembre 2011 - 10h43
Maroc-Algérie : la guerre du renseignement fait rage

Le Département du Renseignement et de la Sécurité algérien (DRS), serait le véritable gouvernant de l’Algérie. Sa principale mission serait de boycotter tous les efforts diplomatiques du Maroc pour affaiblir le pays, entraver la normalisation des rapports entre les deux Etats voisins et bloquer le processus de résolution définitive du problème du Sahara.

Un câble diplomatique de Thomas Riley, ancien ambassadeur américain à Rabat, datant de 2005 et diffusé par Wikileaks, revient sur une réunion qu’aurait eu le Roi Mohammed VI avec le sénateur américain Richard Logard en 2005 au Maroc.

Le Souverain aurait à cette occasion expliqué à Logard que toutes les initiatives du Maroc pour le rapprochement entre les deux nations étaient entravées par l’Algérie. Mohammed VI explique aussi au sénateur américain que des déclarations du ministre d’Etat de l’époque, Abdelaziz Belkhadem, qui nuisaient à l’affaire du Sahara, étaient à l’origine de l’annulation de sa participation au sommet maghrébin en 2005 à Alger.

Pour l’expert marocain en questions militaires et stratégiques, Abderrahmane Mekkaoui, cité par l’hebdomadaire Al Ayam, la doctrine algérienne du renseignement est un héritage qui date de l’époque Ottomane, quand cet empire s’étendait jusqu’en Algérie. Le DRS contrôle des dossiers stratégiques et aucun politicien, quelle que soit sa volonté ne peut changer cette réalité.

Le cas du défunt président algérien en exil au Maroc, Mohamed Boudiaf, assassiné en 1992 pour avoir voulu combattre l’armée qui contrôlait le pays et avait la mainmise sur le système économique algérien est un exemple parmi tant d’autres. Citons également le cas de plusieurs officiers algériens ayant tenté de réformer la doctrine algérienne du renseignement développée par le colonel Abdelhafid Boussouf, qui développait ses réseaux spécialisés à partir de Larache et Casablanca où il résidait.

Les réseaux de Boussouf étaient très actifs dans les universités, les médias et les milieux financiers et observaient de près la situation générale au Maroc, avec pour principale mission d’affaiblir la monarchie marocaine et non de l’anéantir, d’après Abderrahmane Mekkaoui.

Le DRS exploiterait plusieurs dossiers concernant le Maroc, comme celui de l’armée, en recrutant des déserteurs marocains et en infiltrant les zones de conflits pour tenter de déstabiliser ces régions et organiser des manifestations, présentées par la suite à l’opinion internationale comme "des tensions".

Le Département du Renseignement et de la Sécurité algérien est en charge de tous les dossiers algériens sensibles et entreprend tout ce qui est en son pouvoir pour affaiblir le Maroc. Le but est de nuire un maximum à son image lors des grandes manifestations internationales et de faire avorter tous ses efforts diplomatiques, affirme l’expert marocain.

Le véritable siège du Polisario serait à Ben-Aknoun, en Algérie, siège du DRS, et le moindre mouvement de ce front est décidé à ce niveau, indique Abderrahmane Mekkaoui, qui affirme que les services de renseignement algériens créent aussi régulièrement des associations et organisations des droits de l’Homme et même politiques au Maroc pour déstabiliser le pays.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Inwi lance le « forfait illimité » limitéInwi lance le « forfait illimité » limité
Le troisième opérateur marocain Inwi vient de lancer, pour la première fois au Maroc, des forfaits dit illimités, à l’image ce qui se fait dans...
Voici les trois Marocaines les plus puissantes du monde arabe Voici les trois Marocaines les plus puissantes du monde arabe
Le nouveau classement publié par le magazine Forbes Middle East place trois Marocaines parmi les 200 femmes arabes les plus...
Des gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruptionDes gendarmes marocains pris en flagrant délit de corruption
Quoi qu’on en dise la corruption n’a pas baissé au Maroc. Pour preuve, une nouvelle vidéo publiée sur YouTube mardi montrant deux gendarmes lors d’un...
Un séisme d'une magnitude de 5,7 degrés à Agadir, ressenti à MarrakechUn séisme d’une magnitude de 5,7 degrés à Agadir, ressenti à Marrakech
Une secousse tellurique d’une magnitude de 5,7 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été ressentie dimanche soir dans la province d’Agadir Ida...
Un serval donné pour éteint au Maroc photographié dans l'AtlasUn serval donné pour éteint au Maroc photographié dans l’Atlas
Un serval (Leptailurus serval), félidé de taille moyenne, jadis très courant au Maroc, a été aperçu et même photographié, en avril dernier, par un...
Le Maroc, première force aérienne en Afrique du nordLe Maroc, première force aérienne en Afrique du nord
L’armée marocaine possède la plus importante, sinon la meilleure force aérienne de l’Afrique du nord. Le constat dressé par la revue spécialisée "Air...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014