>

Maroc : Baisse de la fécondité

23 décembre 2004 - 23h23
Maroc : Baisse de la fécondité

Le taux moyen d’accroissement démographique annuel au Maroc a connu une baisse, passant de 2,1% en 1982 à 1,4% actuellement en raison notamment d’un recul de la fécondité, selon des chiffres communiqués par le Haut commissariat au Plan qui établit la population légale recensée en septembre 2004, dans le royaume, à près de 30 millions d’habitants.

La population légale du Maroc a atteint 29.891.708 dont 29.840.273 marocains et 51.435 étrangers, dont près du tiers est concentré dans trois régions : Grand-Casablanca (3,6 millions d’habitants), Souss-Massa-Draa (sud-ouest) avec 3,1 millions et Marrakech-Tensift-Al Haouz (sud) avec également 3,1 millions d’âmes. Dans une conférence de presse jeudi à Rabat, le Haut Commissaire au Plan Ahmed Lahlimi, qui avait présenté mercredi devant SM le Roi Mohammed VI les résultats du recensement général de la population et de l’habitat, explique le recul du taux d’accroissement par une "baisse de la fécondité qu’a connue le pays durant la dernière décennie". En effet, ajoute Lahlimi, chiffres à l’appui, le nombre d’enfants par femme aurait décliné de 3,3 enfants en 1994 à seulement 2,5 vers 2002. Une tendance observée aussi bien dans les villes que dans le monde rural. Certaines régions ont enregistré un taux d’accroissement négatif par rapport à 1994, comme c’est le cas pour l’Oriental (-0,8%). Le Haut commissaire tient à préciser toutefois que la fécondité urbaine a atteint le seuil de remplacement des générations. Dans un exposé liminaire, Lahlimi explique ce niveau de fécondité notamment par le recul de l’âge au premier mariage qui serait passé chez les femmes de 25,8 ans en 1994 à 27,4 ans en 2000. Un autre facteur, selon lui, serait l’extension de la pratique contraceptive féminine dont le taux est passé de 41,5% à 63% entre 1992 à 2003. Le phénomène de l’émigration serait un autre élément explicatif de cette tendance baissière, a-t-il dit. Lahlimi a donné certaines précisions, notant que si la population urbaine s’est accrue à 2,1% annuellement durant la période intercensitaire, la population rurale, malgré une fécondité plus grande, ne s’est accrue que de 0,6%, en raison de l’exode rural qui continue d’être important.

Map - L’Economiste

-


Ces articles peuvent vous intéresser
CAN 2015 : disqualification du Maroc et lourde amendeCAN 2015 : disqualification du Maroc et lourde amende
La Confédération Africaine de Football a pris acte du refus du Maroc d’organiser la prochaine coupe d’Afrique des nations (CAN) sur son sol et...
L'autoroute de Marrakech fermée 14 jours pour le tournage d'une production hollywoodienneL’autoroute de Marrakech fermée 14 jours pour le tournage d’une production hollywoodienne
Pour les besoins d’un « film international », la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), a décidé de fermer pendant une dizaine de jours un...
Les Marocains manifestent contre le racismeLes Marocains manifestent contre le racisme
Des dizaines de personnes ont manifesté leur colère hier, jeudi, dans la capitale marocaine Rabat pour dire non au racisme et à l’intolérance...
Mariage de Moulay Rachid aujourd'huiMariage de Moulay Rachid aujourd’hui
C’est aujourd’hui que doivent débuter les cérémonies de mariage du Prince Moulay Rachid avec Oum Kalthoum Boufarès, présidées par le Roi Mohammed...
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...
Immigré clandestin : « Au Maroc je gagne 50 euros par jour, en Espagne 36 euros »Immigré clandestin : « Au Maroc je gagne 50 euros par jour, en Espagne 36 euros »
Beaucoup d’immigrés, notamment subsahariens, se trouvent actuellement au Maroc en attendant le moment propice pour se rendre en Espagne, que ce...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014