Recherche

Maroc : les autorités sanctionnent 200 religieux ayant fait de la politique dans les mosquées

23 février 2017 - 14h00 - Maroc

Environ 200 religieux ont été sanctionnés par le ministère des Habous et des Affaires islamiques pour avoir parlé politique dans les mosquées.

Le chiffre est avancé par le journal Assabah de ce jeudi. Le quotidien explique qu’il y a quelques mois, le ministère de tutelle avait diffusé une circulaire aux 150.000 préposés religieux travaillant dans les mosquées leur interdisant tout discours politique lors de leurs prêches ou leurs interventions mais 200 d’entre eux n’ont pas respecté les consignes et se voient donc sanctionnés.

Ces religieux sont pour la majorité proches du PJD, révèle une enquête menée par le ministère et certains d’entre eux sont sympathisants du mouvement Al adl wal Ihssane. Le journal indique que la circulaire est venue préciser les prérogatives des fonctionnaires, que ce soit des imams, des muezzins ou des préposés religieux et il leur a été strictement interdit de parler politique ou d’apporter un soutien à une organisation syndicale ou parti politique lors de leur intervention.

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact