>

Les 4% de Maroc Telecom : L’exclusivité aux institutionnels

26 mai 2007 - 01h21
Les 4% de Maroc Telecom : L'exclusivité aux institutionnels

Les dés sont jetés pour la privatisation de 4% de Maroc Telecom. Après deux semaines de tractations, la commission technique de la direction des entreprises publiques et de privatisation (DEPP) a confié le marché du conseil et arrangement de l’opération au groupement composé de CFG et BCP. Pour conforter leur dossier, les deux banques d’affaires marocaines se sont alliées au géant Britannique Morgan Stanley. Elles ont également mandaté plusieurs experts internationaux en télécoms.

La DEPP a opéré son choix entre une short-list de 5 soumissions. CFG et BCP ont remporté le marché haut la main après avoir obtenu une note technique de 99,6/100. De plus, les gagnants ont fortement abaissé le niveau de l’offre tarifaire, selon nos sources. Aucun classement n’a été publié, mais des sources du marché indiquent que le team composé de BMCE Capital Conseil et CM-C.I.C Securities est arrivé en deuxième position.

Pour rappel, l’Etat avait plafonné la valeur de l’opération à 4 milliards de DH. Mais l’attribution du marché du conseil révèle plus de détails. Contrairement aux rumeurs qui circulaient par rapport à une éventuelle cession à la bourse de Paris, la totalité des actions seront mises en vente sur la place casablancaise. En tout cas, la part du capital en question sera cotée en Bourse avant fin 2007.

Cette opération se distingue par la limitation des souscriptions aux investisseurs institutionnels marocains et étrangers (OPCVM, compagnies d’assurances…), selon nos sources. Les particuliers ne peuvent pas y participer. Deux raisons peuvent expliquer cette mesure inédite. D’une part, la limitation de l’afflux des souscriptions et de l’autre la restriction du nombre de porteurs.

Outre ces mesures, les détails de l’introduction en Bourse sont encore à l’étude entre la DEPP et ses conseillers. Les discussions portent sur le planning de l’opération et les termes de l’offre.

Une fois l’opération bouclée, la part de l’Etat passera à 30% du capital de Maroc Telecom contre près de 20% comme flottant en Bourse. Vivendi Universal restera actionnaire majoritaire à 51% du capital. Il n’y aura pas de partage des missions entre les deux banques d’affaires adjudicataires. Leurs équipes travailleront conjointement pour accomplir la mission. L’assistance des experts internationaux en télécoms sera nécessaire pour la valorisation des actions et la structuration de l’offre. Morgan Stanley interviendra en tant que partenaire pour les placements à l’international.

Conserver

Les analystes d’Attijari Intermédiation recommandent de conserver le titre Maroc Telecom, dans leur dernière note de recherche parue le 24 mai. En se basant sur la méthode des cash-flows actualisés (DCF), ils lui fixent un cours cible de 154 DH, contre 132 actuellement. Cette position s’explique, d’une part, par le bon comportement de l’opérateur face à l’acharnement de la concurrence. De l’autre, elle trouve son origine dans l’internationalisation réussie du groupe en Afrique subsaharienne.

L’Economiste - Nouaim Sqalli

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
La Marocaine Salma Zakmout élue Miss arabe 2015La Marocaine Salma Zakmout élue Miss arabe 2015
La Marocaine Salma Zakmout a été élue cette semaine Miss Arabe 2015. Sa présentation et son sacre en vidéo !
Le Maroc veut construire 2000 km d'autoroutes supplémentairesLe Maroc veut construire 2000 km d’autoroutes supplémentaires
Le Maroc compte construire 2000 km d’autoroutes nouvelles dans les 10 prochaines années, a déclaré le ministre de l’équipement, du transport et de la...
Le faussaire de Casablanca arrêtéLe faussaire de Casablanca arrêté
La police de Casablanca a finalement mis la main sur le faussaire du quartier Derb Sultan qui écoulait des faux billets de 100 et 200...
Belgique : le père d'une députée marocaine arrêtée pour trafic de drogueBelgique : le père d’une députée marocaine arrêtée pour trafic de drogue
Le père de Nawal Ben Hamou , députée fédérale du Parti socialiste belge d’origine marocaine est en prison depuis le 5 décembre dernier pour une affaire...
70 ans, 1800 euros par mois et pourtant il vit dans la rue70 ans, 1800 euros par mois et pourtant il vit dans la rue
Avec une pension de retraite de 1800 euros par mois, Brahim, un homme d’origine marocaine âgé de 70 ans, vit pourtant dans sa voiture depuis plus...
Jetée par la fenêtre car elle voulait le quitterJetée par la fenêtre car elle voulait le quitter
Une Marocaine a été jetée du deuxième étage par son mari Saoudien car cette dernière lui a annoncé qu’elle voulait le...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014