>

Maroc : Vers l’autonomie des régions

11 août 2004 - 11h44
Maroc : Vers l'autonomie des régions

Le Maroc s’apprête à se doter d’un système de régionalisation plus évolué qui consiste à créer des autonomies ayant des prérogatives élargies dans les provinces du Sud du Royaume.

Toutefois, le ministre marocain a indiqué que cette nouvelle régionalisation concernera tout le territoire marocain. "Nous avons exprimé, pour notre part, notre disposition à négocier tous les dossiers, à l’exception de ceux afférents à la souveraineté et présenté aux Nations Unies un document dans lequel nous définissons le cheminement vers un système d’autonomie ou de régionalisation, donc de décentralisation", a dit M. Benaïssa. Selon le chef de la diplomatie marocaine, "suivant ce système, chaque région disposerait d’un conseil doté de plusieurs prérogatives, excepté celles relatives à la souveraineté, dont le drapeau, la monnaie, l’armée, la sécurité et la justice".
Rappelons que les grandes lignes de la proposition marocaine avaient été communiquées à l’ex-envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies, James Baker, lors d’une réunion tenue le 23 décembre 2003 à new York. Lors de cette rencontre, les responsables marocains avaient exposé la position marocaine sur la question du Sahara et informé l’ex-envoyé personnel de Kofi Annan de la préparation par le Maroc d’une contre-proposition au plan Baker. Ce dernier avait alors demandé à ses interlocuteurs de présenter un projet plus détaillé et de faire plus d’effort dans le sens de rapprocher leur proposition à celle du plan élaboré par lui et retenu par le secrétaire général de l’ONU.
Ce projet détaillé fut alors présenté au mois de mars 2004. selon les termes de la contre-proposition marocaine, le Maroc proposait de procéder à la réforme de sa Constitution, en s’inspirant du modèle espagnol, concédant ainsi au Sahara ainsi qu’à toutes les régions du Royaume une autonomie ayant des prérogatives élargies. Ces prérogatives ne seraient toutefois pas du même niveau. Inspiré du modèle espagnol en matière de régionalisation, le projet implique l’existence de régions ayant un niveau élevé d’autonomie par rapport à d’autres. Ces autonomies dont celle du Sahara marocain auraient un "Statut" à l’instar de certaines autonomies espagnoles. Ce statut définit les compétences tant du gouvernement central que celles de l’exécutif régional ainsi que les prérogatives en matière de législation d’une assemblée locale élue au suffrage universel direct. Le président du gouvernement local dans le cas de l’autonomie élargie au Sahara, par exemple, serait choisi par l’assemblée législative et nommé par SM le Roi. Il est à signaler que le projet de réforme a été élaboré par une cellule de réflexion dirigée par le Conseiller de SM le Roi, Mohamed Moatassim, qui est d’ailleurs professeur de droit constitutionnel. Enfin, il est à rappeler que le mandat de la MINURSO expire le 31 octobre prochain conformément aux dispensatrices de la résolution 1541 du Conseil de sécurité de l’ONU.

Omar DAHBI - Aujourd’hui le Maroc

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Israël : Non, ce ne sont pas des drapeaux marocainsIsraël : Non, ce ne sont pas des drapeaux marocains
La photo illustrant un article publié par le journal le Figaro et représentant des chars israéliens évacuant les territoires palestiniens occupés, a...
Najat Vallaud-Belkacem attaquée sur ses origines marocaines et musulmanesNajat Vallaud-Belkacem attaquée sur ses origines marocaines et musulmanes
La nomination de deux françaises d’origine marocaine semblent ne pas plaire à une certaine presse française, surtout celle proche de l’extrême...
Le Maroc, 3e pays le plus accueillant au mondeLe Maroc, 3e pays le plus accueillant au monde
Un classement publié cette semaine place le Maroc troisième au monde pour l’accueil des touristes, ou du moins le sentiment des touristes d’être...
Maroc : ruée vers la météorite de TataMaroc : ruée vers la météorite de Tata
Une météorite serait tombée mercredi dernier, vers dix heures du soir, à "Foum Lahcen", dans le désert de Tata, dépendant de la province de Sidi Ifni,...
Combat de Badr Hari - Patrice Quarteron le 16 octobre à DubaïCombat de Badr Hari - Patrice Quarteron le 16 octobre à Dubaï
Le kick-boxeur marocain Badr Hari vient de mettre en ligne une vidéo de préparation pour son prochain combat prévu le 16 octobre prochain à...
Maroc : deux juges suspendus pour corruptionMaroc : deux juges suspendus pour corruption
Deux juges ont été suspendus hier par le ministère de la Justice marocain, après le dépôt de plainte d’une femme les accusant d’avoir réclamé des...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014