Recherche

Des membres de la gauche appellent à une monarchie parlementaire

2 avril 2011 - 19h00 - Maroc

"Un Roi qui règne mais ne gouverne pas", tel semble être le résumé des revendications émises dans un communiqué conjoint appelé "Le communiqué du changement que nous voulons", par bon nombre de militants marocains, 166 au total.

A leur tête, des noms qui ne laissent pas indifférent : Mohamed Ben Saïd Aït Idder, ancien membre dirigeant de l’ALM et homme politique reconnu de tous (PSU, OADP,…), Ahmed Raïssouni, idéologue du MUR/PJD et Khalid Soufiani avocat et militant des droits de l’homme.

En tête de liste des revendications : la fin de toutes formes de représailles de l’État à l’encontre des partisans du changement, la libération immédiate des détenus politiques, l’arrestation et le jugement des auteurs des exactions et de la répression et le respect de la liberté d’expression.

Ces revendications viennent suite à la réaction jugée violente et excessive des forces de l’ordre durant les manifestations pacifiques qu’a connues le royaume dernièrement.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact