>

Situé entre Marrakech et Agadir, un premier tunnel autoroutier de 500m

4 juin 2008 - 11h14
Situé entre Marrakech et Agadir, un premier tunnel autoroutier de 500m

Le premier tunnel autoroutier du Maroc qui accueillera, selon les techniciens ses premiers usagers dans 20 mois, sera fait de deux voies longues de 500 m, sur une hauteur de 7 m, sera équipé selon les normes européennes de sécurité et coûtera la bagatelle de 240 MDH.

L’autoroute Marrakech-Agadir traverse le massif du Grand Atlas, contrainte géographique qui a nécessité la réalisation de grands ouvrages dont le plus important reste le tunnel de Zaouiat Ail-Mellal, situé au point kilométrique 8+300, à 15 km de l’échangeur d’Imintanout sur le tronçon Imintanout-Argana. Long de 500 m, le tunnel sera réalisé en deux voies séparées pour permettre la circulation dans les deux sens. La construction de cet ouvrage aux normes de sécurité adoptées en Europe (après l’incendie meurtrier du tunnel du Mont Blanc entre la France et l’Italie le 24 mars 1999) nécessitera un investissement de l’ordre de 50 MDH, soit 27% du coût global du tunnel (240 MDH). La technologie employée pour son équipement prévoit la détection automatique des accidents via des caméras numériques qui actionnent les alarmes et le plan d’urgence qui vont avec, le tout commandé à partir d’un PC situé sur l’autoroute.

Les deux tubes seront dotés d’accélérateurs d’air permettant en temps normal l’alimentation du tunnel en air frais, l’évacuation des gaz d’échappement et, en cas d’accident, ces mêmes accélérateurs augmenteront leur vitesse pour une accélération du vent de manière à permettre l’évacuation des usagers qui se trouveraient enfermés dans le tunnel. Les deux tubes de 500 m chacun seront connectés par deux galeries dotées de portes coupe-feu permettant l’évacuation d’une galerie vers l’autre mais aussi l’accès des pompiers en cas de blocage sur l’une des deux voies.

Entamé il y a quatre mois, l’avancement des travaux se fait des deux têtes (nord et sud) du tunnel pour dégager les tympans par où les deux jumbos vont accéder pour commencer le forage proprement dit et pouvoir terminer (construction et équipement) dans des délais raccourcis (20 mois). Les travaux sont réalisés par une entreprise étrangère, spécialisée dans ce type d’ouvrage qui assure également la réalisation de 13 km d’autoroute. Un encadrement marocain est sur place pour veiller à la réalisation des travaux dans les conditions adéquates. Interrogé par Libé sur l’impact de l’autoroute en matière de temps et d’environnement, Kh.Hamri, chef division travaux Chichawa-Argana ADM, a déclaré : « Le tunnel comme l’autoroute permettront un gain de temps de 2 heures entre Marrakech et Agadir (110 à 120 km/h) au lieu de 4 heures actuellement ; le tunnel aura aussi un impact sur l’environnement, sachant qu’il passe par la vallée d’Ait Mellal, la variante initiale prévoyait de grands remblais et de grands déblais qui allaient dénaturer le site. En plus du gain de temps et de la préservation de l’environnement, l’alternative du creusement du tunnel de Zaouiat Ait-Mellal est un gain aussi en termes de coût parce que, contrairement à la plupart des tunnels, celui-ci coûte moins cher que la variante terrassement. » La vitesse autorisée de circulation dans le tunnel sera de 100km/h.

« Nous avons acquis maintenant une pratique de réalisation de tunnels », déclare le ministre de l’Equipement, « nous avons des tunnels ferroviaires de 900 m dans le nord pour aller à Tanger-Med, mais le tunnel de Zaouiat Ait-Mellal est le premier tunnel autoroutier réalisé au pays. »

Fort de cette « pratique de réalisation de tunnels », le ministère de l’Equipement mène une étude pour la réalisation d’un autre tunnel ferroviaire de grande importance pour relier Marrakech à Ouarzazate, transperçant de part et d’autre, et cette fois-ci sur des kilomètres, la montagne de Tichka avec une enveloppe budgétaire de 3 milliards de dhs, un fonds non encore mobilisé selon Karim Ghallab, ministre de l’Equipement.

Source : Libération - Nour-Eddine Sallouk

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Un Français arrêté avec une arme à l'aéroport de CasablancaUn Français arrêté avec une arme à l’aéroport de Casablanca
Une arme et des munitions ont été saisies jeudi dans les bagages d’un ressortissant français à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, où il...
Les princesses marocaines font fureur dans leurs somptueux caftansLes princesses marocaines font fureur dans leurs somptueux caftans
Les princesses marocaines ont à nouveau fait fureur cette semaine en apparaissant dans de somptueux caftans traditionnels lors du dîner officiel...
L'affaire de l'imprimerie met dans l'embarras Benkirane et le PJDL’affaire de l’imprimerie met dans l’embarras Benkirane et le PJD
Une imprimerie qui appartient au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, soulève une forte polémique au Maroc, d’autant plus que cette entreprise...
Un go-fast intercepté en France avec 630 kilos de haschich marocainUn go-fast intercepté en France avec 630 kilos de haschich marocain
Plus de 600 kilos de haschich marocain ont été saisis la semaine dernière par les services douaniers aux environs de Montpellier, dans le sud de la...
Un avion de Royal Air Maroc atterrit d'urgence à CasablancaUn avion de Royal Air Maroc atterrit d’urgence à Casablanca
Un avion de Royal Air Maroc qui faisait la liaison entre l’aéroport d’Orly et celui de Massira à Agadir, a été contraint d’atterrir d’urgence à...
Cheb Khaled insulté de "traître" à cause de sa nationalité marocaineCheb Khaled insulté de "traître" à cause de sa nationalité marocaine
Le chanteur d’origine algérienne continue de subir des pressions de la part de certains de ses compatriotes, qui lui reprochent sa nationalité...
Un hélicoptère chargé de haschich marocain s'écrase à Malaga, deux mortsUn hélicoptère chargé de haschich marocain s’écrase à Malaga, deux morts
Un hélicoptère chargé de drogue en provenance du Maroc, s’est écrasé dans le sud de l’Espagne en percutant un poteau électrique. Bilan : deux...
Les Marocains veulent la fin du français à l'écoleLes Marocains veulent la fin du français à l’école
La langue française a de moins en moins la cote chez les Marocains. Vue comme un frein au développement du savoir et de la connaissance, la...
Une Marocaine tue son époux pour être rentré en retard à la maisonUne Marocaine tue son époux pour être rentré en retard à la maison
Une jeune femme a poignardé son époux la semaine dernière, le tuant sur le coup à El Marsa, une commune située à vingtaine de kilomètres de Laâyoune....


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015