Recherche

Roubaix accueille le Hip Hop marocain

3 novembre 2004 - 21h12 - Culture

Après Limoges du 8 au 10 octobre, c’est à Lille et à Roubaix, dans le cadre de Lille 2004, que les Rencontres de La Villette ont fait escale. Du 29 octobre au 1er novembre, une vingtaine de pièces de théâtre et de danse ont occupé la scène de cinq théâtres lillois et roubaisiens. Beaucoup de public hip-hop évidemment, dont de nombreuses bandes de filles, mais aussi des familles, des couples, en tous genres et de tous les âges. Signe que ce déplacement de la manifestation hors de la sacro-sainte Halle Tony-Garnier de La Villette à Paris a su élargir son audience, sans pour autant perdre sa nervosité.

Dans le domaine de l’intime, actuellement très investi par les danseurs, Farid’O a fait un pas d’ogre, à la mesure de son physique de costaud plutôt inhabituel sur la scène hip-hop. Il brandit le texte de Koltès, expression pure de la douleur d’être soi, avec l’appétit d’un homme qui a enfin trouvé les mots qui lui manquaient. Souplement accrochées à une danse au ras du sol, les paroles rageuses se fluidifient un moment pour resurgir plus noueuses. La blessure est profonde, comme la violence impuissante du personnage qui se retourne sans répit contre lui-même et les autres. La victoire à l’arraché de Farid’O signe un pacte secret avec lui-même et son lien au monde.

Pour s’extraire de ce spectacle de colère et d’accablement, rien ne vaut l’humour burlesque des huit Casablancais de la troupe Salama. Programmés au Colisée de Roubaix, ils enflamment le plateau de courses légères et batifolent avec une fantaisie qui sent aussi la survie. Le rire, antidote contre la galère, on connaît la chanson. Sur des musiques orientales grandiloquentes à souhait, leur version d’Aladin envoie balader la théière et le thé à la menthe sur un tapis volant de bonne humeur.

Extrait de l’article de Rosita Boisseau - Le Monde

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact