>

Les solutions du gouvernement face à la caisse de compensation

24 mai 2008 - 11h11
Les solutions du gouvernement face à la caisse de compensation

Le ministre délégué chargé des affaires économiques et générales, Nizar Baraka, a indiqué vendredi que l’enveloppe budgétaire consacrée aux produits subventionnés pourrait atteindre les 30 milliards DH en 2008.

L’augmentation de cette enveloppe est due à la flambée des prix sur le plan international et ses répercussions sur les équilibres macro-économiques nationaux, le coût social et sur le secteur des investissements. Les prix des produits subventionnés n’a enregistré, malgré cette flambée, aucune augmentation.

Le gouvernement a élaboré une stratégie pour faire face à la cherté de la vie, selon Nizar Baraka. Cette stratégie vise la protection du pouvoir d’achat des citoyens. Elle comporte quatre axes à savoir l’amélioration des salaires, la création de postes d’emploi, la lutte contre la pauvreté et la précarité et le contrôle des prix.

S’agissant de l’amélioration des salaires, les mesures prises dans ce sens, concernant le secteur public, portent sur l’augmentation entre 10,4 et 18 pc des salaires, de 33 pc du montant des allocations familiales, de 22 à 25 pc du quota de la promotion interne et de 20 pc du montant minimum des pensions de retraite, outre la création d’indemnités sur le travail dans les zones éloignées et difficiles d’accès.

Pour le secteur privé, ces mesures concernent la baisse de 42 à 38 pc de l’Impôt sur le revenu en deux ans à partir de janvier 2009, la hausse de 10 pc du SMIG sur deux phases et l’augmentation du montant des allocations familiales de 33 pc. Les salariés du secteur agricole vont également bénéficier des allocations familiales, outre la hausse du montant minimum des pensions de retraite.

Le gouvernement prendra aussi des mesures d’ordre structurel, dont la réforme du régime des salaires et le renforcement de la sécurité sociale, à travers la généralisation de l’adhésion à la Caisse nationale de la Sécurité sociale, l’élargissement de l’assiette de couverture médicale, la réforme des régimes de retraite et la promotion de l’habitat social.

Pour la promotion de l’emploi, le gouvernement envisage l’accélération du rythme de réalisation des grands chantiers, à travers l’augmentation de l’enveloppe budgétaire qui leur est consacrée à 285 milliards DH durant la période 2008-2012, en vue de faire du Maroc une plate-forme d’investissements et d’exportation.

Les mesures préconisées pour lutter contre la pauvreté et la précarité consistent aussi en la consolidation des chantiers de l’INDH, la mise en oeuvre des programmes du Millénaire pour le développement, le renforcement des activités génératrices de revenus et de l’économie de proximité à travers des plans régionaux de développement économique et social et la mise à niveau du cadre législatif des coopératives.

Quant à la maîtrise des prix, Nizar Baraka a évoqué des mécanismes de maîtrise des cours de certains produits, dont notamment le suivi et le contrôle, la commercialisation, l’élaboration de lois comme celle relative à la protection du consommateur, le renforcement du rôle du conseil de la concurrence et l’amendement de certains textes sur la liberté des prix et de la concurrence.

Pour la protection du pouvoir d’achat du consommateur, le gouvernement a élaboré une stratégie pour la révision du régime actuel de la caisse de compensation visant l’efficacité économique dans le secteur agricole à travers le renforcement des capacités de stockage et la mobilisation d’un stock de réserve de céréales.

Cette stratégie, permettra un contrôle du budget de la caisse à travers l’amélioration de ses services en chargeant des professionnels spécialisés du contrôle de ses dossiers, l’amélioration des opérations d’études des dossiers, l’élaboration d’une charte intégrée et unifiée du budget ainsi que la garantie du respect des prix. Il sera procédé à la mise à niveau d’un système de suivi relatif à la distribution des produits subventionnés et à la répartition géographique selon les besoins.

Une réflexion sera engagée pour l’octroi de subventions directes aux catégories démunies en s’inspirant des expériences pilotes menées au niveau international en matière de compensation et en procédant à l’examen de procédés permettant de définir les catégories qui devront bénéficier du Régime d’assistance médicale, ainsi qu’à l’évaluation des capacités nationales de gestion de ce régime et à l’ouverture d’un débat national sur cette opération.

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Les MRE bientôt libérés des contraintes de l'Office des changesLes MRE bientôt libérés des contraintes de l’Office des changes
Un projet de loi, qui sera bientôt présenté par le gouvernement Benkirane, dispense les Marocains résidant à l’étranger (MRE) projetant de rentrer...
Espagne : une Marocaine de 17 ans arrêtée avec 1 Kg de haschich attaché sur ses fessesEspagne : une Marocaine de 17 ans arrêtée avec 1 Kg de haschich attaché sur ses fesses
Une Marocaine de 17 ans a été arrêtée à Melilla alors qu’elle tentait de monter à bord d’un ferry à destination d’Almería, avec plus d’un kilogramme de...
Fait rarissime : une mule met bas à l'Oukaïmeden au MarocFait rarissime : une mule met bas à l’Oukaïmeden au Maroc
Une mule a mis bas, le 28 juillet, à l’Oukaïmeden, dans la province d’Al Haouz, 80 km de Marrakech. La bête portait les affaires de plusieurs...
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...
Tuerie au Musée juif : le corps d'une victime sera enterré au milieu de musulmans au MarocTuerie au Musée juif : le corps d’une victime sera enterré au milieu de musulmans au Maroc
Alexandre Strens est la quatrième victime de la tuerie du 24 mai survenue au Musée juif de Bruxelles, en Belgique. Ce dernier sera enterré à Taza,...
Corruption : Un président de commune piégé alors qu'il recevait 500.000 dirhamsCorruption : Un président de commune piégé alors qu’il recevait 500.000 dirhams
La gendarmerie de Khemisset vient de mettre la main sur un président de commune en flagrant délit de corruption. Un entrepreneur allait lui...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014