>

Les solutions du gouvernement face à la caisse de compensation

24 mai 2008 - 11h11
Les solutions du gouvernement face à la caisse de compensation

Le ministre délégué chargé des affaires économiques et générales, Nizar Baraka, a indiqué vendredi que l’enveloppe budgétaire consacrée aux produits subventionnés pourrait atteindre les 30 milliards DH en 2008.

L’augmentation de cette enveloppe est due à la flambée des prix sur le plan international et ses répercussions sur les équilibres macro-économiques nationaux, le coût social et sur le secteur des investissements. Les prix des produits subventionnés n’a enregistré, malgré cette flambée, aucune augmentation.

Le gouvernement a élaboré une stratégie pour faire face à la cherté de la vie, selon Nizar Baraka. Cette stratégie vise la protection du pouvoir d’achat des citoyens. Elle comporte quatre axes à savoir l’amélioration des salaires, la création de postes d’emploi, la lutte contre la pauvreté et la précarité et le contrôle des prix.

S’agissant de l’amélioration des salaires, les mesures prises dans ce sens, concernant le secteur public, portent sur l’augmentation entre 10,4 et 18 pc des salaires, de 33 pc du montant des allocations familiales, de 22 à 25 pc du quota de la promotion interne et de 20 pc du montant minimum des pensions de retraite, outre la création d’indemnités sur le travail dans les zones éloignées et difficiles d’accès.

Pour le secteur privé, ces mesures concernent la baisse de 42 à 38 pc de l’Impôt sur le revenu en deux ans à partir de janvier 2009, la hausse de 10 pc du SMIG sur deux phases et l’augmentation du montant des allocations familiales de 33 pc. Les salariés du secteur agricole vont également bénéficier des allocations familiales, outre la hausse du montant minimum des pensions de retraite.

Le gouvernement prendra aussi des mesures d’ordre structurel, dont la réforme du régime des salaires et le renforcement de la sécurité sociale, à travers la généralisation de l’adhésion à la Caisse nationale de la Sécurité sociale, l’élargissement de l’assiette de couverture médicale, la réforme des régimes de retraite et la promotion de l’habitat social.

Pour la promotion de l’emploi, le gouvernement envisage l’accélération du rythme de réalisation des grands chantiers, à travers l’augmentation de l’enveloppe budgétaire qui leur est consacrée à 285 milliards DH durant la période 2008-2012, en vue de faire du Maroc une plate-forme d’investissements et d’exportation.

Les mesures préconisées pour lutter contre la pauvreté et la précarité consistent aussi en la consolidation des chantiers de l’INDH, la mise en oeuvre des programmes du Millénaire pour le développement, le renforcement des activités génératrices de revenus et de l’économie de proximité à travers des plans régionaux de développement économique et social et la mise à niveau du cadre législatif des coopératives.

Quant à la maîtrise des prix, Nizar Baraka a évoqué des mécanismes de maîtrise des cours de certains produits, dont notamment le suivi et le contrôle, la commercialisation, l’élaboration de lois comme celle relative à la protection du consommateur, le renforcement du rôle du conseil de la concurrence et l’amendement de certains textes sur la liberté des prix et de la concurrence.

Pour la protection du pouvoir d’achat du consommateur, le gouvernement a élaboré une stratégie pour la révision du régime actuel de la caisse de compensation visant l’efficacité économique dans le secteur agricole à travers le renforcement des capacités de stockage et la mobilisation d’un stock de réserve de céréales.

Cette stratégie, permettra un contrôle du budget de la caisse à travers l’amélioration de ses services en chargeant des professionnels spécialisés du contrôle de ses dossiers, l’amélioration des opérations d’études des dossiers, l’élaboration d’une charte intégrée et unifiée du budget ainsi que la garantie du respect des prix. Il sera procédé à la mise à niveau d’un système de suivi relatif à la distribution des produits subventionnés et à la répartition géographique selon les besoins.

Une réflexion sera engagée pour l’octroi de subventions directes aux catégories démunies en s’inspirant des expériences pilotes menées au niveau international en matière de compensation et en procédant à l’examen de procédés permettant de définir les catégories qui devront bénéficier du Régime d’assistance médicale, ainsi qu’à l’évaluation des capacités nationales de gestion de ce régime et à l’ouverture d’un débat national sur cette opération.

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Casablanca : Viol collectif sur une mineure après une rencontre FacebookCasablanca : Viol collectif sur une mineure après une rencontre Facebook
Trois personnes ont été arrêtées samedi par la police de Casablanca pour une sombre histoire de viol collectif sur une mineure de 16 ans, perpétré...
Pour Benkirane, les touristes viennent au Maroc pour le couscous et la hariraPour Benkirane, les touristes viennent au Maroc pour le couscous et la harira
Si la promotion du tourisme marocain à l’étranger était dévolue au premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane, on aurait sûrement vu des affiches...
Maroc : découverte d'un gisement de gaz dans la région de KénitraMaroc : découverte d’un gisement de gaz dans la région de Kénitra
L’Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) vient d’annoncer la découverte d’un gisement de gaz dans la région de...
Mariage du Prince Moulay Rachid en novembreMariage du Prince Moulay Rachid en novembre
La cérémonie de mariage du Prince Moulay Rachid, frère du Roi Mohammed VI, et de Oum Keltoum Boufarès, sera célébrée le 8 novembre prochain, rapporte le...
Le Maroc, 3e pays le plus accueillant au mondeLe Maroc, 3e pays le plus accueillant au monde
Un classement publié cette semaine place le Maroc troisième au monde pour l’accueil des touristes, ou du moins le sentiment des touristes d’être...
Le Roi Mohammed VI répond favorablement à Valérie RhabaLe Roi Mohammed VI répond favorablement à Valérie Rhaba
Le Roi Mohammed VI a décidé de répondre favorablement à la demande de la ressortissante française qui souhaite récupérer ses deux enfants actuellement...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014