>

Le système douanier harmonisé entre le Maroc et l’UE

7 juin 2008 - 09h13
Le système douanier harmonisé entre le Maroc et l'UE

L’harmonisation législative et douanière en matière de commerce extérieur est parmi les dispositions importantes prévues par l’Accord d’association Maroc-Union européenne. Cette normalisation des procédures est un préalable indispensable que ce soit pour le Maroc ou les autres pays de la rive sud-méditerranéenne, pour aspirer à un statut plus avancé avec l’UE.

C’est dans ce cadre qu’une opération de jumelage institutionnel sur la facilitation des procédures du commerce extérieur a été lancée à partir de décembre 2005 pour une durée de 31 mois. Les institutions marocaines bénéficiaires de cette initiative sont l’Administration des douanes et le ministre du Commerce extérieur.

Ce projet, dont le coût dépasse les 7,5 millions de DH, a été mené en partenariat avec les organismes similaires de l’Italie. « Il s’agit d’un jumelage ayant pour objectif général d’harmoniser et de faciliter les procédures du commerce extérieur pour améliorer la fluidité des échanges entre le Maroc et l’UE », a rappelé Abdellatif Zaghnoun, directeur général de l’Administration des douanes et impôts indirects, lors du séminaire de clôture de ce chantier tenu à Rabat vendredi dernier. Et d’ajouter que « les institutions marocaines partenaires ont saisi cette opportunité pour développer une synergie et une cohésion dans les relations non seulement entre les intervenants du commerce extérieur mais également entre les différentes administrations concernées ».

Ceci a permis de concevoir de nouveaux procédés et techniques basés sur les standards européens dans le but de faciliter et améliorer les échanges avec nos différents partenaires. Pour Zaghnoun, outre les objectifs de fluidité des échanges et de contrôle normatif, ce jumelage permet également de faire face à la nouvelle contrainte de sécurité.

Sur le plan pratique, le responsable des douanes a présenté les différentes mesures de réformes mises en place par son département. Il s’agit notamment de l’introduction de nouveaux modes de cautionnement et de la gestion personnalisée en matière de régimes économiques en douane. La mise en œuvre du cadre de norme de l’Organisation mondiale des douanes figure également au menu. Mais le travail le plus important réalisé est la dématérialisation des procédures et documents douaniers. Tous ces chantiers ont été nécessaires pour accompagner la promotion des échanges commerciaux entre le Maroc et l’UE qui ne cessent d’évoluer au fil des années, selon Bruno Dethomas, ambassadeur, chef de la délégation de la Commission européenne à Rabat.

13 projets

Actuellement, 13 projets de jumelage ont été lancés. Le projet concernant la facilitation des procédures du commerce extérieur a été parmi les quatre premiers jumelages financés dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre de l’Accord d’association, selon Dethomas. Les trois autres concernent la sécurité maritime, l’environnement et la migration.

Source : L’Économiste - Nour Eddine El Aissi

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Maroc : humiliée et insultée par un gendarmeMaroc : humiliée et insultée par un gendarme
La scène s’est probablement passée l’été dernier. On y voit un gendarme dans une voiture de service avec plusieurs personnes, dont une jeune fille qui...
Photos du tournage du film Mission Impossible 5 au MarocPhotos du tournage du film Mission Impossible 5 au Maroc
Le tournage du film Mission Impossible V a commencé il y a quelques jours à Casablanca. Après la ville blanche, l’équipe va rejoindre Marrakech pour...
Ebola : l'Algérie fait planer le doute sur sa participation à la CAN 2015 au MarocEbola : l’Algérie fait planer le doute sur sa participation à la CAN 2015 au Maroc
L’équipe nationale algérienne pourrait annuler sa participation à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui devrait avoir lieu au Maroc en...
50.000 retraités français au Maroc50.000 retraités français au Maroc
Plus d’un million de Français ont décidé de passer leur retraite en dehors de l’Hexagone. Le Maroc reste une destination privilégiée pour bon nombre...
Le combat de Badr Hari et Patrice Quarteron annuléLe combat de Badr Hari et Patrice Quarteron annulé
Le combat entre le kick-boxeur marocain Badr Hari et le Français Patrice Quarteron vient d’être annulé. Voici pourquoi.
Maroc : l'enfant sans visage retrouvera-t-il le sourire ?Maroc : l’enfant sans visage retrouvera-t-il le sourire ?
Une émission australienne a décidé de suivre le nouvel exploit de Tony Holmes, célèbre chirurgien, qui va tenter de rendre le sourire à un enfant...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014