>

Les transports en commun, calvaire des Casablancaises

25 octobre 2011 - 10h09
Les transports en commun, calvaire des Casablancaises

Etre femme à Casablanca et se déplacer en transport public est un calvaire quotidien. Les unes se font peloter dans les bus, les autres se font voler ou harcelées sexuellement. Certaines d’entre elles, lasses, préfèrent démissionner et rester chez elles.

Les 600 casablancaises interrogées pour une étude de la Banque mondiale en collaboration avec la commune urbaine de Casablanca intitulée "Genre et déplacements urbains à Casablanca" sont unanimes : il est plus difficile pour une femme de se déplacer que pour un homme dans la métropole économique.

Qu’elles marchent dans la rue, prennent un bus ou un grand taxi, les femmes ne sont pas épargnées et la situation ne ferait qu’empirer d’après l’étude.

Les véhicules de la compagnie M’dina Bus sont de loin les plus décriés par la participantes à l’étude. Les priorités ne sont pas respectées et se bousculer pour monter dans le bus est l’unique moyen pour s’y faire une place. Une fois dans le bus bondé, les femmes racontent qu’elles font face à un autre phénomène tout aussi embêtant, à savoir le pelotage, les caresses et d’autres formes de harcèlement.

L’insécurité dans la ville figure aussi parmi les préoccupations majeures des femmes questionnées, qui ont même des difficultés pour rentrer à pied chez elles note l’étude.

Le rapport, repris par Afrik.com, recommande donc aux autorités de Casablanca de trouver des solutions adéquates pour que la Casablancaise puisse circuler librement dans les rues de sa ville.

L’ONU Femmes, qui dénonce ce phénomène de harcèlement dans les transport en commun à travers le monde, propose entre autres de supprimer la mixité dans les bus et la mise en place de mesures répressives sévères envers les hommes adeptes du harcèlement.

- Par: Jalil Laaboudi



Ces articles peuvent vous intéresser
Aquarium du Morocco Mall : mort de plus de 2000 poissons à cause d'une faute professionnelleAquarium du Morocco Mall : mort de plus de 2000 poissons à cause d’une faute professionnelle
Les poissons de l’aquarium géant du Morocco Mall de Casablanca sont tous morts. Le groupe Aksal, propriétaire du centre commercial ne s’est pas...
Le Roi Mohammed VI et le prince Moulay Hicham en même temps à l'aéroport de CasablancaLe Roi Mohammed VI et le prince Moulay Hicham en même temps à l’aéroport de Casablanca
Le Roi Mohammed VI et le prince Moulay Hicham, cousin germain du Souverain marocain, auraient failli se croiser vendredi à l’aéroport de Casablanca....
Cinéma au Maroc : 22 tournages et 500 millions de dirhams en 6 moisCinéma au Maroc : 22 tournages et 500 millions de dirhams en 6 mois
Plus de 500 millions de dirhams ont été investis en six mois dans le tournage de 22 productions cinématographiques et télévisuelles étrangères au...
Une Marocaine menace de faire exploser un avion de la RAM en ItalieUne Marocaine menace de faire exploser un avion de la RAM en Italie
Une ressortissante marocaine a semé la panique la semaine dernière dans un avion de Royal Air Maroc, à l’aéroport Marconi, à Bologne, en Italie, en...
Un Américain d'origine marocaine s'offre un club de basket-ball pour 550 millions de dollarsUn Américain d’origine marocaine s’offre un club de basket-ball pour 550 millions de dollars
Marc Lasry, homme d’affaires d’origine marocaine, vient de s’offrir, en compagnie de Wesley Edens l’équipe de basket-ball professionnel les Milwaukee...
Egypte : un Marocain à la tête d'un réseau de prostitution… d'hermaphroditesEgypte : un Marocain à la tête d’un réseau de prostitution… d’hermaphrodites
Un réseau de prostitution de troisième sexe a été démantelé en Egypte. Il avait à sa tête un Marocain, lui aussi hermaphrodite. Ce réseau trouvait ses...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014