>

Les transports en commun, calvaire des Casablancaises

25 octobre 2011 - 10h09
Les transports en commun, calvaire des Casablancaises

Etre femme à Casablanca et se déplacer en transport public est un calvaire quotidien. Les unes se font peloter dans les bus, les autres se font voler ou harcelées sexuellement. Certaines d’entre elles, lasses, préfèrent démissionner et rester chez elles.

Les 600 casablancaises interrogées pour une étude de la Banque mondiale en collaboration avec la commune urbaine de Casablanca intitulée "Genre et déplacements urbains à Casablanca" sont unanimes : il est plus difficile pour une femme de se déplacer que pour un homme dans la métropole économique.

Qu’elles marchent dans la rue, prennent un bus ou un grand taxi, les femmes ne sont pas épargnées et la situation ne ferait qu’empirer d’après l’étude.

Les véhicules de la compagnie M’dina Bus sont de loin les plus décriés par la participantes à l’étude. Les priorités ne sont pas respectées et se bousculer pour monter dans le bus est l’unique moyen pour s’y faire une place. Une fois dans le bus bondé, les femmes racontent qu’elles font face à un autre phénomène tout aussi embêtant, à savoir le pelotage, les caresses et d’autres formes de harcèlement.

L’insécurité dans la ville figure aussi parmi les préoccupations majeures des femmes questionnées, qui ont même des difficultés pour rentrer à pied chez elles note l’étude.

Le rapport, repris par Afrik.com, recommande donc aux autorités de Casablanca de trouver des solutions adéquates pour que la Casablancaise puisse circuler librement dans les rues de sa ville.

L’ONU Femmes, qui dénonce ce phénomène de harcèlement dans les transport en commun à travers le monde, propose entre autres de supprimer la mixité dans les bus et la mise en place de mesures répressives sévères envers les hommes adeptes du harcèlement.



Ces articles peuvent vous intéresser
Melissa Theuriau : "On me reproche d'avoir épousé un handicapé arabe"Melissa Theuriau : "On me reproche d’avoir épousé un handicapé arabe"
La femme du comédien franco-marocain Jamel Debbouze, Mélissa Theuriau, revient dans un entretien à l’hebdomadaire Paris Match sur le racisme de ceux...
Suite à des absences injustifiées, le Maroc licencie plusieurs centaines de fonctionnairesSuite à des absences injustifiées, le Maroc licencie plusieurs centaines de fonctionnaires
Le ministère marocain vient d’engager des procédures à l’encontre de plusieurs centaines de fonctionnaires suite à des absences injustifiées. Au Maroc,...
Pays-Bas : la Marocaine Elou Akhiat menacée de mort pour avoir ouvert un bar à vinPays-Bas : la Marocaine Elou Akhiat menacée de mort pour avoir ouvert un bar à vin
Elou Akhiat, Marocaine installée aux Pays-Bas, a décidé de suivre son rêve. Samedi, elle a ouvert son premier bar à vin, le ’Uva Dolce’, à...
Une Marocaine condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son violeurUne Marocaine condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son violeur
Une Marocaine habitant dans la région Taounate a été condamnée à dix ans de prison ferme par le tribunal de première instance de Fès, pour avoir tué à...
Les Pays-Bas demandent au Roi Mohammed VI d'empêcher le vote de la loi criminalisant les relations avec IsraëlLes Pays-Bas demandent au Roi Mohammed VI d’empêcher le vote de la loi criminalisant les relations avec Israël
Le ministre des Affaires étrangères néerlandais, Frans Timmermans, vient de demander au Roi Mohammed VI d’empêcher le vote de la loi visant à...
Ce qu'a dit le salafiste Mohamed Fizazi au Roi Mohammed VICe qu’a dit le salafiste Mohamed Fizazi au Roi Mohammed VI
Le salafiste Mohamed Fizazi, condamné après les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca à 30 ans de prison, pour sa présumée influence idéologique sur...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics