Recherche

Attijariwafa Bank veut racheter 19% du capital d’Al-Wahda

12 novembre 2007 - 10h49 - Economie

La banque marocaine Attijariwafa Bank figure parmi les cinq banques candidates à l’acquisition de 19% du capital de "Al-Wahda", deuxième institution financière libyenne à privatiser dans le cadre d’une stratégie visant le développement du secteur bancaire et financier en libye.

La Société générale française, la banque italienne Intesa Sanpaolo, la banque arabe basée en Jordanie et la Arab Banking Corporation de Bahreïn sont également en lice. Les cinq banques présélectionnées doivent présenter des offres détaillant le savoir-faire et l’expertise qu’ils apporteraient à "Al- Wahda".

L’adjudicataire, qui devrait être annoncée en février 2008, deviendra partenaire stratégique, chargé de la gestion administrative de la banque et pourra, à moyen terme, augmenter sa part de 19 à 51%.

Cinquième banque en Libye en terme d’actifs avec 1,7 milliard d’euros, "Al-Wahda" détient 20% de parts du marché local et compte 71 agences à travers le pays.

Il s’agit de la 2ème opération de privatisation d’une banque en Libye, après la cession en septembre dernier de 19% du capital de la banque libyenne Sahara Bank à la banque française BNP Paribas.

A noter qu’Attijariwafa Bank a accéléré sa vocation africaine en concluant, il y a un an, un accord de rachat de 66,67% du capital de la banque sénégalo-tunisienne. En 2006, Attijariwafa Bank a créé une filiale bancaire à 100% au Sénégal disposant de quatre agences à Dakar.

Panapress

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact