Recherche

Le Canada reconnait avoir violé les droit d’un Marocain suspecté de terrorisme

28 juin 2008 - 18h51 - Monde

Les services secrets canadiens ont reconnu devant la justice, avoir bafoué les droits d’Adil Cherkaoui, un Marocain soupçonné de terrorisme. L’expulsion de Cherkaoui, dont ce dernier demande l’annulation pour vice de procédure, à néanmoins été maintenu.

En 2003, le Canada avait emprisonné Adil Cherkaoui en se basant sur un simple résumé des interrogatoires effectués. Les notes et enregistrements complets auraient été détruits par les services secrets.

Adil Cherkaoui avait été libéré en 2005 moyennant l’obligation de porter un bracelet électronique et de ne jamais utiliser de téléphone portable ou internet.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact