Recherche

Dons japonais à des associations marocaines

15 décembre 2004 - 19h39 - Société

Le gouvernement du Japon vient d’accorder des aides financières à quatre associations marocaines, d’un montant global de deux millions de dirhams. Ces aides sont destinés au financement de projets d’alimentation en eau potable, d’infrastructure routière et de développement agricole.

Les contrats de ces dons, qui s’inscrivent dans le cadre du programme japonais d’aide pour les petits projets locaux, ont été signés, mercredi à Rabat. Le don accordé à l’association Nour (province de Ouarzazate), environ 227.691 DH, financera un projet portant sur l’équipement de cinq centres féminins en matériel didactique et pédagogique. Ces centres profiteront à environ 9.600 habitants, dans 20 douars, essentiellement des femmes et des jeunes filles. Le projet de l’association Tinzar (Province de Tiznit), qui s’est vu octroyer quelque 618.090 DH, porte sur la construction d’une route rurale de 4 km au douar Anammer dans la commune rurale de Boutrouch, qui compte environ 6.000 habitants. Les projets présentés par les associations Laghrouss et Aït Bouyahya (Province de Ouarzazate), qui ont bénéficié respectivement de 573.640 DH et 575.515 DH, concernent essentiellement le secteur de l’irrigation. Le premier porte sur la réhabilitation du Seguia de Laghrouss dans la commune rurale de Todgha El Oulia et profitera à environ 8.000 habitants, alors que le deuxième projet vise la réhabilitation du Seguia de Tin El Berge dans la commune rurale de Todgha Essoufla et bénéficiera à environ 9.117 personnes. Depuis 1989, le Japon a financé 249 projets au Maroc grâce aux aides, qui ont atteint un total avoisinant les 107 millions DH.

Leconomiste

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact