Recherche

Emploi : l’Etat marocain remboursera les 30.000 victimes d’une escroquerie

2 janvier 2003 - 12h15 - Economie

Le gouvernement marocain remboursera les 30.000 victimes d’une escroquerie à l’emploi d’une société émiratie d’hôtellerie maritime, a confirmé jeudi le Premier ministre marocain Driss Jettou, mettant en cause l’agence marocaine qui a géré ce dossier.

La société émiratie Al Najat Marine, via l’Agence nationale de l’emploi et des compétences (Anapec, publique) avait fait miroiter des emplois sur des bateaux de croisière à 30.000 marocains.

Ils avaient notamment versé 900 dirhams (90 euros) chacun pour une visite médicale effectuée dans des cliniques de Casablanca.

"Comment notre système a-t-il pu se tromper de cette manière ?", s’est demandé M. Jettou dans un entretien publié par le quotidien marocain L’Economiste. "Nous nous sommes engagés à rembourser ces victimes", a-t-il ajouté.

M. Jettou a indiqué qu’une enquête était en cours pour "identifier les responsabilités", en se demandant si le système de l’Anapec, qui a géré ce dossier, est "réellement efficace".

Selon le plan d’embauche promis par Al Najat Marine en mars 2002, le premier groupe de recrutés devait en principe quitter le Maroc en août dernier. Les victimes de cette opération ont manifesté à plusieurs reprises à Rabat pour exprimer leur colère.

Le nouveau Premier ministre marocain, nommé le 9 octobre, a par ailleurs réaffirmé les quatre priorités de son gouvernement : le logement, la santé, la formation professionnelle et la sécurité.

afp

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact