Recherche

Geert Wilders ne sera pas poursuivi en justice pour son film "Fitna"

30 juin 2008 - 19h12 - Monde

Mohamed Rabbae, président du Conseil national des Marocains aux Pays-Bas, a fait part de sa "déception" et de son "désaccord avec la décision du ministère public". Le député d’extrême-droite Geert Wilders ne fera pas l’objet de poursuites judiciaires pour son film anti-islam "Fitna", a annoncé lundi le parquet néerlandais.

Le film et les propos de Geert Wilders à la presse néerlandaise "ont pu être blessants et douloureux pour les musulmans" mais ne constituent pas une infraction pénale et une incitation à la haine raciale, a ajouté le parquet. Ils ont été tenus "dans le contexte d’un débat de société".

Le film de Wilders, sorti en mars sur Internet, associe des extraits du Coran, des propos d’intégristes islamistes et des images d’attentats comme ceux du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Il a entraîné de nombreuses manifestations d’opposition dans les pays musulmans.

Geert Wilders avait également qualifié le Coran de "fasciste" dans un entretien au journal De Volskrant. "J’en ai assez de l’Islam aux Pays-Bas, ne laissons plus immigrer un seul musulman. J’en ai assez du Coran aux Pays-Bas : interdisons ce livre fasciste", avait-il affirmé.

Mohamed Rabbae, président du Conseil national des Marocains aux Pays-Bas, a fait part de sa "déception" et de son "désaccord avec la décision du ministère public". Le Conseil, a-t-il ajouté, va intenter une action devant les tribunaux pour faire condamner Geert Wilders. "L’islam représente une grande partie de l’identité des musulmans, donc attaquer l’islam revient pour nous à attaquer les musulmans et pratiquer la discrimination à leur encontre", a ajouté M. Rabbae.

Source : Libre Belgique

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact