Recherche

Hamid Naïmi, réfugié politique marocain, réclame son droit au retour

25 mars 2011 - 13h00 - Société

Hamid Naïmi, ex directeur de l’hebdomadaire arabophone Kawalis Rif, réfugié politique en France depuis 2005, demande aujourd’hui au Roi Mohammed VI le droit de revenir au Maroc.

L’ancien directeur de Kawalis Rif, Hamid Naïmi, dénonçait ouvertement, trop au gout des autorités marocaines, la corruption et les détournements de fonds publics par des hauts placés.

Agressé une première fois en 2000 dans une librairie à l’arme blanche, Hamid Naïmi était resté plus d’un mois de le coma. Il évite une deuxième tentative de meurtre à l’arme à feu dans un café de Melilla.

L’homme avait décidé de quitter le Maroc après avoir été condamné à quarante reprises pour diffamation en une semaine, ce qui lui avait valu trois ans de prison et une amende de 40.000 euros. En France, il obtient rapidement le statut de réfugié politique grâce à l’intervention d’Amnesty International et Reporters sans Frontières, tous deux au courant de sa situation.

Aujourd’hui Hamid Naïmi veut tirer profit de la mobilisation pour plus de droits et de démocratie au Maroc et réclame aujourd’hui le droit de retourner au Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact