Recherche

Accidents de la route : Karim Ghellab a-t-il sous-évalué ?

13 février 2012 - 13h19 - Maroc

Le nombre d’accidents au Maroc n’a pas baissé mais serait plutôt en hausse de 1,7% d’après le nouveau ministre du Transport et de l’Equipement, Abdelaziz Rebbah. Le constat remet en cause le nouveau code de la route et les déclarations de l’ancien ministre du Transport Karim Ghellab, qui avait annoncé une baisse de 6,15% d’accidents.

Les accidents mortels ont enregistré une hausse 14,5%, soit 4066 morts, a indiqué Abdelaziz Rebbah, alors que Karim Ghellab assurait que le nombre d’accidents mortels (+0,36%) stagnait depuis l’entrée en vigueur du nouveau code de la route.

Pressé par la grève nationale du transport prévue le 18 février prochain, qui coïncide avec la journée nationale de la sécurité routière, Abdelaziz Rebbah a affirmé au quotidien Al Ahdat Al Maghribia que "la réforme du nouveau code de la route s’impose, pour résoudre les problèmes en suspens".

Rebbah qui appelle les professionnels du transport et les citoyens à mener une réflexion commune sur le nouveau code de la route, estime que le "texte n’est pas sacré et que le plus important, ce sont la sécurité et l’intérêt des citoyens".

Mise à jour 14-02-2012 :

L’ancien ministre des Transports, Karim Ghellab, a démenti aujourd’hui les chiffres des accidents de la route publiés par bladi.net. Chiffres à l’appui, l’ancien ministre confirme une baisse de 6,6% du nombre d’accidents et une quasi stagnation (+0,36%) du nombre de morts sur les routes entre octobre 2010 et septembre 2011.

Sur le tableau suivant, l’on remarque que sur cette même période, le Maroc a enregistré pour la première fois depuis octobre 2004, une baisse du nombre d’accidents de la route.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - A Propos - Contact