>

’L’éternelle reconnaissance’ des juifs du Maroc envers Mohammed V

28 janvier 2005 - 11h58
'L'éternelle reconnaissance' des juifs du Maroc envers Mohammed V

Les juifs du Maroc ont affirmé jeudi « leur éternelle reconnaissance » envers le sultan Mohammed V, grand-père de l’actuel roi Mohammed VI, pour la protection de leur communauté pendant la Seconde Guerre mondiale.

« La communauté juive marocaine qui comptait environ 200.000 personnes n’a pas été inquiétée grâce au rôle protecteur de Mohammed V », a déclaré à l’agence Associated Press (AP), Serge Berdugo, secrétaire général du conseil des communautés israélites du Maroc.
Héritier de la tradition séculaire de protection accordée par la monarchie chérifienne aux juifs marocains (statut de la « dhimma »), le sultan Mohammed V avait refusé de promulguer au Maroc, sous protectorat français depuis 1912, les dispositions racistes édictées dès octobre 1940 par le régime de Vichy, et notamment le port de l’étoile jaune.
« Il n’y a pas de juifs au Maroc, il y a seulement des sujets marocains », avait répondu le souverain au représentant de l’administration coloniale française avant de l’inviter à « prévoir 150 étoiles jaunes supplémentaires pour les membres de la famille royale » si cette disposition était imposée par la force. Refusant tout contact avec les autorités allemandes, Mohammed V avait par ailleurs « ostensiblement invité tous les rabbins du Maroc à la fête du trône en 1941 », rappelle Serge Berdugo.
« Mohammed V, qui jouissait d’une grande autorité morale, a laissé un souvenir impérissable chez les juifs marocains » confirme Simon Lévy, fondateur-directeur du musée du judaïsme marocain de Casablanca.
En novembre 1942, le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, facilité par les pressions du sultan Mohammed V sur le général Noguès pour cesser toute résistance contre les forces alliées, a définitivement mis à l’abri les juifs marocains des persécutions nazies.
Promu « Compagnon de la Libération » dès 1945 par le général de Gaulle en raison de sa fidélité à la République française en 1939 puis à sa résistance aux autorités de Vichy, le sultan Mohammed V, considéré comme « le père de l’indépendance » marocaine en 1956, est décédé en 1961. Son fils Hassan II, lui a succédé jusqu’à sa mort en 1999, laissant le trône alaouite à Mohammed VI.
Signalée au Maroc plusieurs siècles avant l’ère chrétienne, la communauté juive comptait 300.000 personnes en 1948 contre à peine 3.000 aujourd’hui. La création de l’Etat d’Israël cette année-là et les guerres israélo-arabes ont entraîné un exode massif vers Israël, la France, le Canada et les Etats-Unis.

AP - Nouvelobs.com



Ces articles peuvent vous intéresser
Un avocat juif marocain veut adhérer au parti islamiste "PJD"Un avocat juif marocain veut adhérer au parti islamiste "PJD"
Isaac Charia, avocat marocain de confession juive du barreau de Rabat, a déposé une demande de candidature auprès du secrétariat général du Parti...
Insolite : une détective Marocaine affirme connaître le lieu du crash du Boeing malaisien disparuInsolite : une détective Marocaine affirme connaître le lieu du crash du Boeing malaisien disparu
La détective privée marocaine Meryem Tazi affirme connaitre l’emplacement exact du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, disparu il y a près de trois...
Un go-fast intercepté en France avec 722 kilos de haschich marocainUn go-fast intercepté en France avec 722 kilos de haschich marocain
Une voiture avec à son bord 722 kilos de haschisch a été interceptée récemment par la police française à Senlis. La cargaison qui venait du Maroc, était...
Une Marocaine tuée par son mari pour un SMSUne Marocaine tuée par son mari pour un SMS
Un homme a tué son épouse mardi à Inezgane, région d’Agadir, en raison d’un SMS, dont il ignorait l’origine. La victime est morte des suites de...
Badr Hari condamné à un an et demi de prisonBadr Hari condamné à un an et demi de prison
Badr Hari a été condamné vendredi par le tribunal d’Amsterdam, a une peine de prison d’un an et demi, dont six mois avec...
Suite à des absences injustifiées, le Maroc licencie plusieurs centaines de fonctionnairesSuite à des absences injustifiées, le Maroc licencie plusieurs centaines de fonctionnaires
Le ministère marocain vient d’engager des procédures à l’encontre de plusieurs centaines de fonctionnaires suite à des absences injustifiées. Au Maroc,...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics