>

’L’éternelle reconnaissance’ des juifs du Maroc envers Mohammed V

28 janvier 2005 - 11h58
'L'éternelle reconnaissance' des juifs du Maroc envers Mohammed V

Les juifs du Maroc ont affirmé jeudi « leur éternelle reconnaissance » envers le sultan Mohammed V, grand-père de l’actuel roi Mohammed VI, pour la protection de leur communauté pendant la Seconde Guerre mondiale.

« La communauté juive marocaine qui comptait environ 200.000 personnes n’a pas été inquiétée grâce au rôle protecteur de Mohammed V », a déclaré à l’agence Associated Press (AP), Serge Berdugo, secrétaire général du conseil des communautés israélites du Maroc.
Héritier de la tradition séculaire de protection accordée par la monarchie chérifienne aux juifs marocains (statut de la « dhimma »), le sultan Mohammed V avait refusé de promulguer au Maroc, sous protectorat français depuis 1912, les dispositions racistes édictées dès octobre 1940 par le régime de Vichy, et notamment le port de l’étoile jaune.
« Il n’y a pas de juifs au Maroc, il y a seulement des sujets marocains », avait répondu le souverain au représentant de l’administration coloniale française avant de l’inviter à « prévoir 150 étoiles jaunes supplémentaires pour les membres de la famille royale » si cette disposition était imposée par la force. Refusant tout contact avec les autorités allemandes, Mohammed V avait par ailleurs « ostensiblement invité tous les rabbins du Maroc à la fête du trône en 1941 », rappelle Serge Berdugo.
« Mohammed V, qui jouissait d’une grande autorité morale, a laissé un souvenir impérissable chez les juifs marocains » confirme Simon Lévy, fondateur-directeur du musée du judaïsme marocain de Casablanca.
En novembre 1942, le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, facilité par les pressions du sultan Mohammed V sur le général Noguès pour cesser toute résistance contre les forces alliées, a définitivement mis à l’abri les juifs marocains des persécutions nazies.
Promu « Compagnon de la Libération » dès 1945 par le général de Gaulle en raison de sa fidélité à la République française en 1939 puis à sa résistance aux autorités de Vichy, le sultan Mohammed V, considéré comme « le père de l’indépendance » marocaine en 1956, est décédé en 1961. Son fils Hassan II, lui a succédé jusqu’à sa mort en 1999, laissant le trône alaouite à Mohammed VI.
Signalée au Maroc plusieurs siècles avant l’ère chrétienne, la communauté juive comptait 300.000 personnes en 1948 contre à peine 3.000 aujourd’hui. La création de l’Etat d’Israël cette année-là et les guerres israélo-arabes ont entraîné un exode massif vers Israël, la France, le Canada et les Etats-Unis.

AP - Nouvelobs.com

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Des Marocains échappent à une catastrophe à l'aéroport de FrancfortDes Marocains échappent à une catastrophe à l’aéroport de Francfort
Une roue d’un avion de la compagnie espagnole "Swift air" a pris feu, le 2 août, à l’aéroport de Francfort en Allemagne. L’avion affrété par Royal Air...
Football : match Maroc Qatar aujourd'huiFootball : match Maroc Qatar aujourd’hui
Le Maroc affrontera en match amical aujourd’hui l’équipe du Qatar au complexe sportif Mohammed V de Casablanca. Prévu à 20h, heure marocaine, le match...
Cinq milliardaires marocains dans le classement UBSCinq milliardaires marocains dans le classement UBS
Le Maroc compte 5 milliardaires en dollars d’après le dernier classement publié par le cabinet de recherche singapourien Wealth-X, en collaboration...
Photos du Roi Mohammed VI effectuant la Omra en famillePhotos du Roi Mohammed VI effectuant la Omra en famille
Le Roi Mohammed VI effectuant les rites de la Omra à la Mecque, lieu sacré de l’Islam, en Arabie Saoudite. Le Souverain marocain est accompagné de...
Maroc : une autoroute reliant le sud du Maroc et la MauritanieMaroc : une autoroute reliant le sud du Maroc et la Mauritanie
Le ministère du Transport et de l’Équipement prévoit la construction d’une autoroute reliant la ville de Guelmim (sud du Maroc) et la ville de...
Après un appel à "Baba" Mohammed VI, la jeune Rasha va regagner le MarocAprès un appel à "Baba" Mohammed VI, la jeune Rasha va regagner le Maroc
La petite Rasha Ayman Koujan pourra enfin rejoindre le Maroc. Issue d’un mariage mixte entre une Marocaine et un Syrien, la fillette a été...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014