Recherche

Le ministère des Affaires étrangères critique sévèrement Chabat après ses propos sur la Mauritanie

27 décembre 2016 - 11h20 - Maroc

Les propos tenus par le secrétaire général du parti de l’Istiqlal sur la souveraineté de la Mauritanie ne sont pas du goût du ministère des Affaires étrangères qui a publié un communiqué au ton très sévère lundi.

Le département de Salaheddine Mezouar « rejette vigoureusement ces déclarations qui portent atteinte aux relations avec un pays voisin frère » et fait part d’une « méconnaissance profonde des orientations de la diplomatie marocaine, tracées par Sa Majesté le roi et qui prônent le bon voisinage, la solidarité et la coopération avec la Mauritanie sœur ».

Pour le ministère des Affaires étrangères « le Maroc déclare officiellement son respect total des frontières connues et reconnues, par le droit international, de la république islamique de Mauritanie et son intégrité territoriale » et reste « confiant que la république islamique de Mauritanie, son président, son gouvernement et son peuple, ne donneront aucune importance à ce type de déclarations qui ne nuisent qu’à la crédibilité de la personne qui les a faites ».

« Ce genre de déclarations, qui manquent manifestement de retenue et de maturité, le secrétaire général du parti de l’Istiqlal verse dans la même logique des ennemis de l’intégrité territoriale du royaume et qui combattent son retour légitime à sa famille institutionnelle africaine », lit-on encore sur le communiqué.

Cette mise au point de la part du ministère des Affaires étrangères survient après les propos tenus récemment par Hamid Chabat lors d’une rencontre avec des syndicalistes de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) durant laquelle il a affirmé que la Mauritanie était historiquement une partie du Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact