>

Anciens combattants : La dernière victoire

20 novembre 2007 - 08h17
Anciens combattants : La dernière victoire

Mamoun Semlali, 84 ans, de Youssoufia et Mohamed Serhat, 75 ans, de Casablanca, viennent d’être décorés de la « Croix de Chevalier de la Légion d’honneur » en reconnaissance de leurs sacrifices au sein de l’armée française durant les années de guerre en Europe, en Afrique et en Indochine. Ils recevront leur décoration de la main du ministre chargé des Anciens combattants en personne, courant janvier 2008. « Cette prestigieuse Croix est la plus haute distinction de la République française lorsqu’elle est attribuée à titre militaire », commente Bernard Paquelier, directeur du service des Anciens combattants et du Centre d’appareillage des handicapés à Casablanca.

Ce service extérieur du secrétariat d’Etat français à la Défense chargé des Anciens combattants apporte de l’assistance administrative, sociale et médicale aux soldats marocains ayant combattu pour les causes françaises. Il a également pour missions la préservation de la mémoire commune maroco-française et l’appareillage des personnes handicapées.

La réhabilitation ne concerne pas que les vétérans marocains mutilés de guerre. Suite aux différentes conventions conclues avec des établissements publics et privés au Maroc, d’autres catégories de bénéficiaires sont pris en charge par le service, notamment les militaires des F.A.R, les anciens résistants et les mutilés du travail (victimes d’accidents de travail). Ce centre est également un intermédiaire entre les donateurs de matériel orthopédique et les personnes nécessiteuses.

Ce même établissement « a contribué à la campagne de sensibilisation à la vulnérabilité des anciens combattants, ce qui a permis la décristallisation », explique Paquelier. En effet, plus de 17.000 vétérans marocains et les 8.000 veuves d’anciens combattants ont vu leur situation financière s’améliorer depuis le début d’avril. La nouvelle loi sur la décristallisation a permis à ces marocains qui ont combattu pour la France de toucher les mêmes pensions et retraites que leurs compagnons français.

En effet, les vétérans marocains ou leurs veuves reçoivent désormais 7 à 8 fois ce qu’ils recevaient avant la décristallisation. A titre d’exemple, la retraite annuelle du combattant est passée de 60,06 euros, soit 660 dirhams à 493 euros, soit 5428 dirhams. Le budget global est passé ainsi de 9,8 millions d’euros en 2006 à 48 millions d’euros en 2007.

« C’est une grosse avancée. On dirait même une bouffée d’oxygène pour ces anciens combattants qui percevaient des sommes très faibles », se réjouit Paquelier. Mais la décristallisation ne concerne que ce qui est connu comme les « prestations du feu » (retraite du combattant, pension militaire d’invalidité et pension de réversion aux veuves d’invalides). La pension militaire de retraite, accessible après 15 ans de service au sein de l’armée française, est toujours cristallisée. C’est un problème qui reste en suspens et sur lequel les autorités françaises doivent se pencher en vue d’enterrer les inégalités entre les hommes qui ont servi dans la même armée et qui ont défendu les mêmes causes.

L’Economiste - Redouane Hajjaj



Ces articles peuvent vous intéresser
Un député du Bahreïn en mission au Maroc arrêté ivre-mort avec des prostituéesUn député du Bahreïn en mission au Maroc arrêté ivre-mort avec des prostituées
Un député du Bahreïn en mission au Maroc a refusé de retourner dans son pays avec la délégation officielle qui l’accompagnait, sous prétexte qu’il...
"Tcharmile", "phénomène de société ou effet de mode éphémère" ? "Tcharmile", "phénomène de société ou effet de mode éphémère" ?
"Tcharmile", est-ce un nouveau phénomène de société, ou un effet de mode malsain et éphémère, de jeunes marocains en manque de repères ? Plusieurs...
Prisons au Maroc : un hôtel 5 étoiles pour les VIPPrisons au Maroc : un hôtel 5 étoiles pour les VIP
Des ministres, des hauts commis de l’Etat, des politiciens et des barons de la drogue, se côtoient dans les carrés "VIP" des prisons marocaines....
Le Maroc, "pays de racailles et de voleurs"Le Maroc, "pays de racailles et de voleurs"
Le Maroc est décrit comme un pays de "racailles et de voleurs" par une carte qui reprend les clichés et les répandus sur les différents pays et leurs...
Le gouvernement marocain ne subventionnera plus l'essenceLe gouvernement marocain ne subventionnera plus l’essence
Le gouvernement marocain vient d’annoncer la fin des subventions pour le carburant automobile, gasoil et essence. La mesure, très impopulaire,...
Où va le prince Moulay Hicham ?Où va le prince Moulay Hicham ?
"Journal d’un prince banni", livre dans lequel le prince Moulay Hicham, cousin du Roi Mohammed VI, étale notamment ses affaires de famille, ne...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics