>

Contrebande : perte de 450.000 emplois au Maroc

23 septembre 2003 - 21h40
Contrebande : perte de 450.000 emplois au Maroc

La commercialisation au Maroc de marchandises de contrebande d’une valeur de 1,5 milliard d’euros provenant des villes occupées de Sebta et Melilla freine le développement économique normal et représente une perte de 450.000 postes d’emploi.

La commercialisation au Maroc de marchandises de contrebande d’une valeur de 1,5 milliard d’euros provenant des villes occupées de Sebta et Melilla freine le développement économique normal et représente une perte de 450.000 postes d’emploi, a affirmé mardi à Madrid, le ministre délégué chargé des affaires économiques et générales et de la mise à niveau de l’économie, M. Abderrazak El Mossadeq.

Le ministre, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, a ajouté qu’un emploi dans la contrebande de marchandises fait disparaître 10 emplois au Maroc, appelant à une lutte de "manière claire" par les deux pays contre ce phénomène. Il a exigé des sociétés multinationales de cesser de développer leurs activités dans ces deux villes marocaines occupées pour produire des marchandises qui passent finalement au Maroc par des circuits illégaux sous forme de produits de contrebande.

Le ministre a rappelé que le Maroc avait insisté auprès de l’Union européenne sur le fait de mener une lutte globale contre la drogue, le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la contrebande.

M. El Mossadeq a par ailleurs affirmé que le Maroc demeure une terre de tolérance, de convivialité et de paix. "Nous sommes fiers" de l’attachement au Maroc de la communauté juive installée au Canada et ailleurs, a dit le ministre, qui a également fait état des progrès réalisés au Maroc en matière de raffermissement de l’Etat de droit, de l’indépendance du système judiciaire et de l’ouverture démocratique du pays.

M. El Mossadeq, qui a entamé aujourd’hui une visite en Espagne (23-26 septembre), tiendra des séances de travail à Madrid avec le club des exportateurs et la confédération indépendante des entreprises de Madrid (CEIM) en présence du maire de Madrid, M. Alberto Ruiz Gallardon.

A Valence (Est), il devra rencontrer le président de l’organisation des entreprises (CIERVAL), le conseiller-ministre de l’industrie, du commerce et du tourisme au gouvernement de la communauté valencienne et le secrétaire général de l’association des bio entreprises.

A Barcelone, M. EL Mossadeq et la délégation d’hommes d’affaires marocains l’accompagnant auront des entretiens avec le directeur de la Méditerranée et des relations institutionnelles à la chambre de Commerce de la ville, le maire de Barcelone, le président de la zone franche, le président du gouvernement de la Catalogne (Généralitat), M. Jordi Pujol, le conseiller-ministre de l’économie et des finances à la Généralitat et le président de la chambre de commerce et d’industrie de Barcelone.

Le Maroc compte à présent 996 entreprises espagnoles qui opèrent dans divers secteurs particulièrement dans le commerce et la distribution, l’agro-alimentation, les services, les textiles et le cuir. L’Espagne occupe le 5 ème rang en termes d’investissement au royaume avec une participation de 5,034 milliards de dirhams, soit 5,7 % au total des investissements étrangers (1997-2002), derrière la France (44,2 %), le Portugal (8,8 %), les Etats Unis (7,9 %) et les Pays-Bas (7,3 %).

MAP

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Les sportifs algériens interdits de stages au MarocLes sportifs algériens interdits de stages au Maroc
C’est une décision incompréhensible que viennent de prendre les autorités algériennes, en interdisant tout bonnement à leurs sportifs de se rendre au...
Asilah : une ministre Bahreïnienne se fait voler par une journaliste marocaineAsilah : une ministre Bahreïnienne se fait voler par une journaliste marocaine
Sheikha Mai bint Mohammad Al Khalifa, ministre Bahreïnienne de la culture, s’est fait subtiliser son téléphone, le 8 août, lors de la cérémonie...
Fait rarissime : une mule met bas à l'Oukaïmeden au MarocFait rarissime : une mule met bas à l’Oukaïmeden au Maroc
Une mule a mis bas, le 28 juillet, à l’Oukaïmeden, dans la province d’Al Haouz, 80 km de Marrakech. La bête portait les affaires de plusieurs...
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...
L'une des plus belles photos de l'année a été prise au MarocL’une des plus belles photos de l’année a été prise au Maroc
Chaque année « World Press Photo » récompense les plus belles photos de l’année. En 2014, le concours a dû départager 5754 photos de tous types faites...
Le petit frère de Badr Hari jugé pour faux témoignageLe petit frère de Badr Hari jugé pour faux témoignage
Yassine, le petit frère du kick-boxeur marocain Badr Hari, devra comparaître le 18 septembre prochain à Amsterdam, aux Pays-Bas, pour avoir menti...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014