>

Diplomatie : Quand les Européens nous draguent

5 avril 2004 - 09h15
Diplomatie : Quand les Européens nous draguent

Au titre de sa nouvelle politique de bon voisinage, l’Europe veut faire "amie-amie" avec le Maroc. Mais les "fuites" qui précèdent la publication du plan d’action européen laissent apparaître une piètre "promise". Sans objectifs clairs ni dotation financière.

En mars 2003, Romano Prodi, l’actuel président de la Commission européenne, publiait un document sur "le voisinage de l’Europe élargie". Pour le coup, il s’agissait d’apporter un concept alternatif à l’élargissement qui, d’un point de vue européen, ne pouvait être la solution unique pour tous les voisins. En effet, après avoir décidé de l’entrée de 10 pays de l’Est dans l’UE, la question se posait de savoir jusqu’où l’Union était prête à aller avec ses autres partenaires. Entendez, les pays du Sud de la Méditerranée, la Russie et les NEI -
Nouveaux États indépendants - occidentaux (ex-provinces de l’URSS). Pour le Maroc, comme pour ses voisins régionaux, l’exemple turc et les réticences que son intégration suscite auprès de certains partenaires européens, notamment parce que l’adhésion pleine et entière de l’héritière de l’Empire Ottoman ne serait pas conforme à l’identité culturelle et économique des autres pays membres, était suffisamment parlant pour qu’ils s’interrogent sur les finalités européennes. En effet, depuis longtemps, l’une des principales critiques adressées aux pays européens était de rester enfermés dans le paradigme de l’élargissement. Ce qui signifiait que, fondamentalement, la politique de l’UE en direction des pays en transition n’avait consisté qu’à offrir aux plus méritants d’entrer dans le club fermé des États membres. Quant aux "mauvais élèves", aucune réponse politique claire ne leur avait été proposée.
Avec la politique "du bon voisinage", est apparue la nécessité de construire autour de l’Europe une frontière de "prospérité, de stabilité et de démocratie", l’UE offrant de diffuser sa prospérité et ses valeurs aux pays "amis". Pour ce faire, le document suggère, en contrepartie des progrès concrets réalisés dans le respect des valeurs communes et la mise en œuvre effective de réformes politiques, économiques et institutionnelles, d’offrir à ses voisins une perspective de participation au marché intérieur. Présentée comme ça, la trouvaille de Prodi avait effectivement tous les atours d’une jolie promise et il aurait fallu être fort bégueule pour la refuser. D’ailleurs, il n’y a qu’à se replonger dans la presse de l’époque pour voir à quel point ce nouveau concept avait suscité l’enthousiasme dans le groupe désigné des "nouveaux amis". Sauf qu’un an après, et alors que le plan d’action européen doit être rendu public d’ici quelques semaines - on parle d’avril ou juin - un certain scepticisme s’est développé, à l’Est comme au Sud de l’Union.

Tel Quel

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Maroc : Violée et tuée à 2 ans par son oncleMaroc : Violée et tuée à 2 ans par son oncle
Une fillette de deux ans a été violée et assassinée par son oncle à Bir Jdid, dans la région de Doukkala. Raison invoquée par l’oncle-violeur, il...
Nador : sex tape et scandaleNador : sex tape et scandale
Depuis quelques jours, on ne parle que de ça dans la région de Nador : une sex tape qu’un jeune couple a tournée dans une forêt à proximité de la...
Badr Hari apporte son soutien à Mohamed OuzzineBadr Hari apporte son soutien à Mohamed Ouzzine
En pleine tourmente depuis le scandale de la pelouse inondée du Stade Moulay Abdellah de Rabat, le ministre marocain Mohamed Ouzzine a reçu un...
Un Marocain grièvement blessé par un militaire algérienUn Marocain grièvement blessé par un militaire algérien
Un citoyen marocain a été grièvement blessé par des tirs de l’armée algérienne au niveau de la frontière située au douar Oulad Saleh, à une trentaine de...
Pas de liberté provisoire pour Ali Dinia, 78 ans, et victime d'un accidentPas de liberté provisoire pour Ali Dinia, 78 ans, et victime d’un accident
Il n’y aura pas de liberté provisoire pour Ali Dinia, victime d’un accident de la route causé par un camion le mois dernier et qui a fait une...
Un Français devant la justice marocaine pour terrorismeUn Français devant la justice marocaine pour terrorisme
Un ressortissant français établi au Maroc a comparu jeudi devant la Chambre criminelle de Salé chargée des affaires de...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014