Recherche

Elections au Maroc : Le PJD s’empare de plusieurs grandes villes

5 septembre 2015 - 10h28 - Maroc

Photo : Alyaoum24

Le Parti Justice et Développement (PJD) au pouvoir aurait largement écrasé ses adversaires dans plusieurs circonscriptions à travers le royaume lors de ce processus électoral communal qui s’est déroulé vendredi au Maroc, d’après les résultats préliminaires.

Abdelilah Benkirane, patron du Parti Justice et Développement explique cette victoire par le fait que les Marocains aiment tout simplement le PJD. Cela prouve aussi que les citoyens font confiance au gouvernement qui dirige les affaires du royaume, estime Benkirane.

Le parti islamiste a également lourdement battu les autres formations politiques en lice lors de ces élections communales et régionales à El Jadida, Marrakech et Casablanca, où Yasmina Baddou (Istiqlal) et Moncef Belkhayat (Rassemblement National des Indépendants) sont parmi les grands perdants de ces élections.

C’est un coup dur pour le parti de l’Istiqlal qui perdrait là son fief électoral historique. Hamid Chabat, maire de la capitale spirituelle et patron de l’Istiqlal ne s’en relèvera pas, font remarquer plusieurs observateurs. Hamid Chabat a perdu face au candidat du PJD le ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget Driss El Azami.

Le patron de l’Istiqlal dénonce des fraudes et des malversations et a demandé l’ouverture d’une enquête. Chabat avait assuré lors de la campagne électorale qu’il démissionnera de la présidence de l’Istiqlal si il n’arrive pas premier lors de ces élections.

L’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Ouzzine candidat du Mouvement Populaire à Oued Ifrane dont il présidait le conseil municipal, aurait essuyé une lourde défaite lors de ce scrutin.

Le Mouvement Populaire soutient qu’il s’est imposé à Meknès, Fès, Oued Zem, Fkih Bensaleh, Salé, Boujdour et Khouribga.

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact