>

Les réformes marocaines suscitent l’approbation des Américains

27 janvier 2004 - 00h15
Les réformes marocaines suscitent l'approbation des Américains

L’amnistie au Maroc de quelque 25 prisonniers politiques fait partie d’un package de réformes qui lui permettront de bénéficier du Millenium Challenge Account", ont déclaré, hier, des analystes et officiels américains. Driss Jettou, le Premier ministre marocain, qui est en visite à Washington, a déclaré que l’amnistie traduit la volonté du Royaume de renforcer "la règle de droit". en poursuivant que le Maroc est aussi en stade final de négociation d’un accord de libre-échange avec les Etats-Unis et espère le ratifier ce mois-ci ou le mois prochain.

Trente-trois prisonniers ont été libérés le mercredi, y compris Ali Lmrabet, condamné à trois ans de prison pour insulte à la monarchie. Ali Salem Tamek, un défenseur sahraoui des droits de l’Homme, a aussi été libéré. Au Centre International des Etudes Stratégiques (CSIS), M. Jettou a précisé que l’amnistie a été accompagnée par une commission d’enquête sur les abus des droits de l’Homme dans le passé ainsi que par la dissolution d’une cour de justice qui ne garantissait pas les droits des accusés. "Le pardon est un pas significatif dans la bonne direction", a précisé Amnesty International. "Nous espérons que les autorités marocaines entreprendront d’autres mesures, en reconsidérant, dans l’urgence, les douzaines de procès de prisonniers politiques condamnés à l’issue de procès inéquitables". Colin Powell, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, avait soulevé le cas des prisonniers politiques lors de sa dernière tournée en Afrique du Nord.

Le think-tank CSIS a déclaré que le Maroc a de fortes chances de devenir le seul pays du Moyen-Orient à bénéficier du fonds "Millenium Challenge Account", institué par l’administration Bush, un fonds de plusieurs milliards de dollars destiné à canaliser l’aide vers des pays qui entreprennent, avec succès, des réformes internes. L’accord commercial avec le Maroc est une première étape importante pour négocier, lors de la prochaine décennie, des accords de libre-échange avec plusieurs pays arabes. En créant des relations économiques plus rapprochées, les Américains espèrent encourager des réformes politiques qui rendront la région moins hostile à leurs intérêts. Les négociations n’ont pas respecté la date butoir de la fin de l’année écoulée, principalement du fait des divergences sur le volet agricole. M. Jettou a insisté sur la coopération marocaine avec les Etats -Unis au sujet de la guerre contre les mouvements islamistes. Cependant, Amnesty International est préoccupée par les allégations de torture de plusieurs détenus suite aux attaques terroristes de Casablanca en mai 2003, perpétrées par des kamikazes islamistes.

Le Journal Hebdo

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Le tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un busLe tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un bus
Un bus de transport urbain a percuté de plein fouet un tramway à Casablanca mardi vers 16h30, au croisement des boulevards Oum Rabii et Sidi...
Bac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçonsBac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçons
Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle a annoncé hier, mercredi, les tant attendus résultats du baccalauréat....
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...
Polémique : Benkirane conseille aux Marocaines de s'occuper de leurs foyersPolémique : Benkirane conseille aux Marocaines de s’occuper de leurs foyers
L’appel adressé par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane aux femmes marocaines, les invitant à abandonner leur emploi hors de la maison pour...
Marine Le Pen s'attaque encore une fois à la double nationalitéMarine Le Pen s’attaque encore une fois à la double nationalité
"Il faut maintenant mettre fin à la double nationalité. Il faut choisir : on est Algérien ou Français, Marocain ou Français, mais on ne peut pas être...
Scandale immobilier à Al Hoceima : les sanctions pleuvent après la colère royaleScandale immobilier à Al Hoceima : les sanctions pleuvent après la colère royale
Il aura fallu une colère royale pour que les ministères de l’Intérieur et des Finances s’intéressent enfin aux plaintes des Marocains résidant à...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014