Recherche

Nador : ça chauffe à la frontière

14 février 2009 - 16h07 - Maroc

Après l’accalmie qui avait suivi le décès de Safia Azizi, écrasée par la foule en novembre 2008, les incidents se multiplient autour du flux quotidien de Marocains vivant du commerce informel entre Melilia et Nador.

Cette fois, ce sont des membres de la société civile qui ont mis le feu aux poudres, samedi 31 janvier, en filmant la police espagnole “en train de faire avancer les Marocains revenant de Melilla à coups de gourdin, comme si c’était un troupeau de bêtes” - selon les mots de l’un d’eux, Saïd Chramti. Un policier qui frappe leur caméra, des jeunes Marocains qui réagissent violemment et des Espagnols qui ripostent en tirant.

Dans ce contexte, le nouveau “Syndicat des professionnels du commerce libre de la frontière de Melilla” aura fort à faire. Ce tout premier syndicat d’une profession non reconnue veut défendre les droits des 10.000 “porteurs” qui traversent la frontière chaque jour, soumis au bon vouloir des fonctionnaires frontaliers. “Notre priorité sera de leur enseigner leurs droits et leurs obligations”, nous a déclaré son secrétaire général Lahcen Mejjati.

Source : TelQuel - Z.D.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact