>

Whitney Houston au festival "Mawazine, rythmes du monde" à Rabat

28 mars 2008 - 11h45
Whitney Houston au festival "Mawazine, rythmes du monde" à Rabat

Le festival "Mawazine, rythmes du monde" se tiendra du 16 au 24 mai prochain à Rabat avec la participation d’artistes représentant une quarantaine de pays. Pour sa 7ème édition, le festival confirme sa vocation d’évènement international ouvert aux musiques des quatre coins de la planète, avec à l’affiche plus de cent concerts proposant toute une diversité de chants, de danses et de rythmes, ont indiqué les organisateurs lors d’un point de presse mardi soir à Rabat.

Dans une présentation lue au nom de Mounir El Majidi, président du festival et de l’association Maroc-Cultures, organisatrice de cette manifestation, Aziz Seghrouchni, président délégué de l’association a indiqué que "le festival Mawazine est une fête qui célèbre la diversité culturelle, l’ouverture sur l’Autre, la tolérance et la promotion des expressions musicales dites minoritaires ou ethniques".

"La qualité des artistes n’a rien à envier à ce qui se fait de mieux au monde. Nous sommes heureux d’offrir en partage aux publics de Rabat, du Maroc et d’ailleurs une manifestation qui concilie qualité et popularité", a-t-il souligné.

Evoquant les scènes de spectacles, il a fait remarquer que "la répartition géographique des quatre grandes scènes a été réfléchie de façon à toucher toutes les populations de Rabat. Tout en respectant son concept fondé sur les rythmes des musiques africaines et sud-américaines, Mawazine donne un aperçu exhaustif de la vitalité de la scène musicale au Maroc, accueille les stars du monde arabe et permet d’assouvir la curiosité des personnes attentives aux sons d’ailleurs et aux musiques traditionnelles".

Ainsi, aux côtés du théâtre Mohammed V, Chellah et la Villa des Arts, quatre grandes scènes seront aménagées à l’occasion de cet évènement artistique d’envergure, confirmant le choix des organisateurs d’introduire la fête dans les quartiers de la capitale et "répondant à une cohérence qui tient compte des publics ciblés et des styles musicaux programmés". Il s’agit des scènes Bouregreg, Qamra , Hay Riad, Hay Nahda et place Moulay Hassan.

"Mawazine" promet, comme à l’accoutumée, une fête aux couleurs à la fois jazzy et tsigane. En programmant les légendes du jazz George Benson, Ali Di Meola ou Dee Dee Bridgewater, ses initiateurs mettent l’accent sur les racines africaines de ce style musical qui a conquis le monde.

La musique tsigane est bien représentée à travers un itinéraire qui part de l’Inde, terre d’origine des Tsiganes, en passant par la Turquie avec Hasan Yatimdunia, les Taraf de Haidouks de Roumanie et Goran Bregovic qui célèbre le mélange des styles et fait un feu d’artifice aux musiques et voix sans frontières.

Faits nouveaux de la 7 ème édition Mawazine, sa durée a été prolongée d’un week-end et enrichie d’un colloque international consacré aux "Musiques du monde et diversité culturelle".

Ce colloque double la programmation musicale d’un discours qui revendique la diversité comme un motif de richesse pour l’être humain et une source d’ouverture rompant avec l’étroitesse du modèle unique ou d’une culture dominante.

"Les musiques du monde face à la mondialisation", "Le marché des musiques du monde", "réalités des festivals de musiques du monde", "musiques du monde et identités culturelles" et "les enjeux de la convention de l’Unesco sur la diversité culturelle" sont autant de thèmes au menu de cette rencontre. Le monde arabe sera à l’honneur lors de cette 7ème édition qui salue la carrière d’artistes à l’instar d’Amr Diab, Assala Nasri, Fadel Chaker, Diana Haddad, Nancy Ajram et Saber Roubai.

Le public sera aussi au rendez-vous avec plusieurs stars de la chanson marocaine, célébrée à cette occasion dans la pluralité de ses modes d’expression avec la participation notamment des groupes Dargua, Fnaïre, Oulad Benaghida et Mazagan et les artistes Latifa Raafat, Saida Fikri, Nadia Ayoub, Mustapha Bourgoune, Rachida talal, Fatima Tihihit et Mohamed Damou.

Le point d’orgue de cette édition, qui clôturera avec un concert de la célèbre actrice américaine Whitney Houston, demeure la création d’un spectacle rassemblant les légendaires Nass El Ghiwane, Jil Jilala et Lamchaheb.

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
La jeune marocaine défigurée par son mari pour avoir demandé le divorce témoigneLa jeune marocaine défigurée par son mari pour avoir demandé le divorce témoigne
Pour avoir demandé le divorce, Oumaïma, 18 ans, a été tailladée au couteau par son mari. Elle raconte ce qu’elle a enduré le jour du drame et les...
Colère royale : les premières têtes tombentColère royale : les premières têtes tombent
Quelques jours seulement après la colère royale contre les ministres de l’Intérieur Mohammed Hassad et de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy, des têtes...
Une Marocaine et son frère tués dans un accident en EspagneUne Marocaine et son frère tués dans un accident en Espagne
Une Marocaine et son frère ont été tués sur le coup dans un accident de la circulation survenu dimanche soir dans la banlieue de Tarragone, au sud de...
Une Marocaine poursuivie pour s'être exhibée sur internetUne Marocaine poursuivie pour s’être exhibée sur internet
Les auteurs d’une vidéo diffusée sur internet et mettant en scène une jeune Marocaine exhibant ses fesses et son prétendu client arabe ont été...
Le Maroc envoie du chocolat à Bouteflika lors de son hospitalisation en France Le Maroc envoie du chocolat à Bouteflika lors de son hospitalisation en France
Lors de son séjour à l’hôpital Val-de-Grâce , à Paris, en France, entre les mois d’avril et juillet 2013, le Maroc envoyait quotidiennement au président...
Vidéo : dans l'enfer de Bouya OmarVidéo : dans l’enfer de Bouya Omar
Le ministère de la Santé s’est donné deux ans pour fermer Bouya Omar, mausolée où près de 800 personnes sont prisonnières sous prétexte qu’elles...
Vidéo : un ex-policier menace de se suicider s'il n'est pas réintegréVidéo : un ex-policier menace de se suicider s’il n’est pas réintegré
Un ex-policier a profité de la présence du wali Khalid Safir pour se défendre contre ce qu’il considère comme une injustice. L’ancien policier a...
Maroc : quand ce sont des femmes qui draguent comme les hommesMaroc : quand ce sont des femmes qui draguent comme les hommes
La drague est pour certains hommes Marocains une seconde nature. Inversons les rôles et imaginons que ce sont elles qui draguent et harcèlent les...
Vidéo : Badr Hari change complètement de lookVidéo : Badr Hari change complètement de look
En pleine préparation pour ses prochains combats, le champion marocain de kickboxing Badr Hari est apparu aujourd’hui sur une vidéo complètement...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015